Chemin de navigation

Microfinance et entrepreneuriat social

Le volet «microfinance et entrepreneuriat social» soutient les actions menées dans deux domaines:

Objectifs

  • Améliorer l'accès au microfinancement des personnes vulnérables qui souhaitent fonder ou développer une activité ou une microentreprise.
  • Renforcer la capacité institutionnelle des organismes de microcrédit.
  • Soutenir le développement des entreprises sociales en facilitant l'accès au financement.

Budget

Garantie de l’EaSI

96 millions d’euros sont déjà disponibles pour les organismes de microcrédit et l’entrepreneuriat social par l’intermédiaire de la garantie de l’EaSI. Celle-ci permettra aux organismes de microcrédit et aux investisseurs dans des entreprises sociales d’élargir leur offre à des entrepreneurs qu’ils n’auraient pas été en mesure de financer autrement, en raison de considérations liées au risque. La Commission a chargé le Fonds européen d’investissement (FEI) de mettre en œuvre la garantie de l’EaSI.

Le FEI publie des appels à manifestation d’intérêt sur son site web pour sélectionner les bénéficiaires de la garantie de l’EaSI (garantie directe ou contre-garantie).

Volet «Investissements pour le renforcement des capacités» de l’EaSI

16 millions d’euros sont disponibles par l’intermédiaire du volet «Investissements pour le renforcement des capacités» de l’EaSI. Ce volet vise à développer les capacités institutionnelles des intermédiaires financiers sélectionnés qui ne sont pas encore viables ou qui ont besoin de capital-risque pour soutenir leur croissance et leur développement. Il couvre les capitaux propres et, dans des cas exceptionnels, les prêts. La Commission a chargé le Fonds européen d’investissement (FEI) de mettre en œuvre le volet «Investissements pour le renforcement des capacités» de l’EaSI.

Le FEI publie des appels à manifestation d’intérêt sur son site web pour sélectionner les bénéficiaires du volet «Investissements pour le renforcement des capacités» de l’EaSI.

Qui peut participer?

La Commission européenne ne finance pas directement des entrepreneurs ou des entreprises sociales. Elle permet à des organismes de microcrédit et à des investisseurs dans des entreprises sociales de l'UE d'augmenter leur capacité de prêt.

Les organisations qui peuvent solliciter un financement sont des établissements publics et privés établis au niveau local, régional ou national, fournissant des microcrédits aux personnes et aux microentreprises, et/ou des fonds aux entreprises sociales dans les pays concernés.