Chemin de navigation

Initiative pour l’emploi des jeunes

L'initiative pour l'emploi des jeunes (IEJ) constitue l'une des principales ressources financières dont dispose l'UE pour mettre en œuvre les programmes de garantie pour la jeunesse. Elle a été lancée afin d'apporter une aide aux jeunes vivant dans des régions dont le taux de chômage des jeunes était supérieur à 25 % en 2012. L'IEJ a été complétée en 2017 pour les régions dont le taux de chômage des jeunes était supérieur à 25 % en 2016.

L'initiative pour l'emploi des jeunes est exclusivement destinée aux jeunes sans emploi, ne suivant ni études ni formation (NEET), ainsi qu'aux jeunes chômeurs de longue durée et à ceux qui ne sont pas inscrits en tant que demandeurs d'emploi. Elle vise à garantir l'octroi d'une aide ciblée aux jeunes vivant dans les régions d’Europe les plus défavorisées. D'une manière générale, l’IEJ finance:

  • l'apprentissage;
  • les stages;
  • le placement professionnel;
  • les formations qualifiantes.

L’IEJ soutient la mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse. Les États membres doivent adopter dans ce cadre des mesures pour que les jeunes de moins de 25 ans se voient proposer un emploi de qualité, une formation continue, un apprentissage ou un stage dans les quatre mois suivant leur sortie de l'école ou la perte de leur emploi.

L'initiative pour l'emploi des jeunes complète d'autres actions entreprises au niveau national, notamment avec l'aide du Fonds social européen (FSE), afin de mettre en œuvre les dispositifs de garantie pour la jeunesse. Le FSE n'est pas réservé à des aides individuelles et peut contribuer à réformer les institutions et services de l'emploi, de l'enseignement et de la formation.

Le budget total de l’initiative pour l’emploi des jeunes (pour l’ensemble des États membres de l’UE qui en bénéficient) s’élève à 8,8 milliards d’euros pour la période 2014-2020. Le budget initial pour 2014-2015 était de 6,4 milliards d’euros. Toutefois, le taux de chômage des jeunes restant très élevé, la Commission a proposé d’augmenter ce budget, en septembre 2016. En juin 2017, le Conseil et le Parlement ont convenu d’augmenter le budget de l'IEJ de 2,4 milliards d’euros en faveur des États membres bénéficiaires pour la période 2017-2020.

Sur le budget total de 8,8 milliards d'euros, 4,4  milliards proviennent d'une dotation spéciale affectée à l'emploi des jeunes, auxquels s'ajoutent 4,4 milliards d'euros en provenance du FSE. La contribution du FSE est complétée par des ressources financières propres des États membres concernés. L'IEJ est mise en œuvre conformément aux règles du FSE.

Afin d'accélérer les actions de l'IEJ sur le terrain, des moyens importants ont été octroyés aux États membres sous la forme d'un préfinancement qui a été, en 2015, exceptionnellement augmenté à 30 % de la dotation spéciale affectée à l'IEJ.

Contexte