Chemin de navigation

Comité de l'emploi

Le comité joue principalement un rôle consultatif auprès des ministres de l'emploi et des affaires sociales réunis au sein du Conseil Emploi, politique sociale, santé et consommateurs (EPSCO). Le travail du comité consiste essentiellement à conseiller les ministres pour tout ce qui concerne le semestre européen.

Principaux résultats

Semestre européen (tous les ans)

Autres

Surveillance multilatérale renforcée (semestre européen)

Depuis 2011, le comité de l'emploi réalise des travaux sur la surveillance multilatérale, afin de suivre les progrès réalisés par les États membres pour mettre en œuvre les réformes préconisées dans les recommandations spécifiques par pays et de préparer les prochaines recommandations devant être adoptées par le Conseil.

Nouveaux outils pour la surveillance multilatérale

  • Cadre d’évaluation conjointe: outil d'analyse fondé sur une série d'indicateurs communs montrant les résultats atteints ou restant à atteindre par rapport aux principaux objectifs d'Europe 2020.
  • Relevé des résultats en matière d'emploi: rapport conjoint Commission/comité de l'emploi résumant le cadre d'évaluation conjointe et les principaux défis qui y sont recensés. Adopté deux fois par an par le Conseil.
  • Évaluation comparative des performances: représentation, sous forme de tableaux et de graphiques, des résultats atteints par rapport à la moyenne de l'UE et des meilleurs résultats.
  • Études thématiques: évaluations par les pairs des réformes nationales liées aux recommandations spécifiques par pays (vérification de leur mise en œuvre durant l'année, mais aussi des annonces de mise en œuvre anticipée). Ces évaluations sont essentielles pour aider le comité de l'emploi à préparer la position multilatérale, qui sert à évaluer les nouveaux projets de recommandations par pays proposées tous les ans par la Commission.

Méthodes de travail

Le comité se réunit régulièrement durant l'année, parfois avec des syndicats européens et des représentants d'employeurs.

Il rencontre également régulièrement des comités du Conseil apparentés (en particulier les comités Politique économique, Protection sociale et Éducation).

Il participe, au niveau technique, au dialogue macroéconomique (processus de Cologne).

Sous-groupes du comité de l'emploi

  • Groupe ad hoc: aide le comité à améliorer la coordination des États membres de l'UE en matière d'emploi et de marché du travail.
  • Groupe «indicateurs»: aide le comité à sélectionner et mettre au point des indicateurs afin de suivre la mise en œuvre de la stratégie pour l'emploi; prépare également le relevé des résultats en matière d'emploi et l'évaluation comparative des performances.

Membres

Membres du comité de l'emploi

Membres du groupe ad hoc

Membres du groupe «indicateurs»

Chaque pays de l'UE et la Commission désignent 2 membres pour participer au comité. La Commission nomme 1 membre pour le groupe ad hoc et le groupe «indicateurs».

Mandat

Le comité de l'emploi a été créé en 2000 en vertu d'une décision du Conseil, sur la base de l'article 150 du TFUE.

    Partager

  • En parler sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+