Chemin de navigation

Comité de l'emploi

Le comité de l’emploi (EMCO) a été créé en 2000 par une décision du Conseil, sur la base de l'article 150 du TFUE. Ses activités s'inscrivent dans le cadre de la stratégie européenne pour l’emploi.

Il est principalement chargé de conseiller les ministres de l'emploi et des affaires sociales, qui se réunissent au sein du Conseil «Emploi et affaires sociales» (EPSCO). (Liste des membres de l'EMCO)

Le comité de l’emploi se réunit à intervalles réguliers tout au long de l’année, et dialogue régulièrement avec les partenaires sociaux européens (syndicats et employeurs). Il rencontre aussi fréquemment d'autres comités du Conseil (en particulier les comités de politique économique, de la protection sociale et de l'éducation) pour examiner des sujets d'intérêt commun.

Le comité de l’emploi comprend deux sous-groupes:

  • le groupe d'analyse politique, qui fournit des conseils fondés sur des données probantes pour étayer les travaux et les débats du comité;
  • le groupe «indicateurs», qui réalise les travaux techniques ayant trait aux indicateurs utilisés pour assurer le suivi de la stratégie de l'UE en matière d'emploi.

Semestre européen

Le travail du comité consiste essentiellement à conseiller les ministres pour tout ce qui concerne le semestre européen. Le comité de l'emploi:

Surveillance multilatérale

Depuis 2011, le comité de l'emploi assure le suivi des progrès accomplis par les pays pour mettre en œuvre les réformes dans le cadre du semestre européen et réaliser les objectifs de la stratégie Europe 2020. C'est ce qu'on appelle la surveillance multilatérale. Ce processus s’appuie sur un certain nombre d’outils:

  • le cadre d'évaluation conjointe (JAF): cet outil d'analyse repose sur une série d'indicateurs communs qui montrent les résultats atteints ou restant à atteindre par rapport aux principaux objectifs d'Europe 2020. Une proposition conjointe pour le cadre d'évaluation conjointe a été présentée en 2010;
  • le relevé des résultats en matière d'emploi: ce rapport conjoint de la Commission et du comité de l'emploi résume le cadre d'évaluation conjointe et les principaux défis qui y sont recensés. Il est adopté deux fois par an par le Conseil. La dernière version est également disponible en français et en allemand). Il contient un outil d’évaluation comparative des performances qui permet de comparer facilement les résultats par rapport à la moyenne de l’UE;
  • l'évaluation des réformes nationales: le comité de l'emploi réalise un certain nombre d’évaluations des initiatives prises par les États membres pour relever les défis recensés dans les recommandations par pays ou le relevé des résultats en matière d’emploi. Ces évaluations sont essentielles pour permettre au comité de l'emploi et aux États membres d'évaluer les nouvelles propositions de la Commission concernant les recommandations par pays dans le cadre du semestre européen.

Garantie pour la jeunesse

Le comité de l'emploi joue également un rôle important en assurant le suivi de la mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse. Il s'appuie pour ce faire sur l'évaluation des progrès accomplis par les différents pays de l'UE vers la réalisation des objectifs de la garantie et sur un cadre d'indicateurs convenu. 

Autres travaux


    Partager

  • En parler sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+