Chemin de navigation

Investissement social

Définition

Les «investissements sociaux» consistent à investir dans les personnes en adoptant des mesures pour renforcer leurs compétences et leurs capacités et leur permettre de participer pleinement au monde du travail et à la société. Les domaines prioritaires sont l'éducation, des services de garde d'enfants de qualité, les soins de santé, la formation, l'aide à la recherche d'emploi et la réinsertion.

Les défis

L'Europe est confrontée à d'immenses défis:

  • la crise économique: le chômage, la pauvreté et l'exclusion sociale ont atteint des niveaux record et pèsent lourdement sur les ressources humaines, à l'heure où les budgets nationaux sont tendus;
  • l'évolution démographique: la population en âge de travailler diminue, tandis que la proportion de personnes âgées augmente. Il faut trouver des solutions pour conserver des systèmes de protection sociale adaptés et durables.

Les solutions

Le train de mesures sur les investissements sociaux adopté par la Commission:

  • donne aux pays de l'UE des orientations pour utiliser leurs budgets sociaux de manière plus efficace et plus rationnelle, afin de garantir une protection sociale adaptée et durable;
  • vise à renforcer les capacités actuelles et futures des personnes et à améliorer leurs chances de participer à la société et au marché du travail;
  • mise sur des services et des prestations intégrés pour aider les personnes tout au long de leur vie et atteindre des résultats sociaux positifs durables;
  • insiste sur les mesures préventives, plutôt que curatives, afin de réduire les besoins en prestations et de disposer ainsi des moyens suffisants pour aider les personnes qui en ont besoin;
  • appelle à investir dans les enfants et les jeunes afin d'augmenter leurs chances dans la vie.

Qui sont les bénéficiaires?

  • les enfants et les jeunes: en leur apportant un soutien précoce, on peut enrayer la transmission des inégalités d’une génération à l’autre et lutter contre le problème grave du chômage des jeunes;
  • les demandeurs d'emploi, en leur offrant une aide intégrée et plus accessible pour trouver un emploi, par exemple pour développer leurs compétences;
  • les femmes, en leur offrant une plus grande égalité des chances, un meilleur accès au marché du travail, et donc une meilleure protection sociale, notamment à la retraite;
  • les personnes âgées, en leur offrant davantage de possibilités de participer activement à la société et à l'économie;
  • les personnes handicapées, en renforçant leur autonomie et en adaptant les lieux de travail;
  • les sans-abri, en les aidant à se réintégrer dans la société et à retrouver du travail;
  • les employeurs, grâce à une population active plus nombreuse, plus qualifiée et en meilleure santé;
  • l'ensemble de la société, grâce à une productivité plus grande, un taux d'emploi plus élevé, une meilleure santé, une plus grande inclusion sociale, davantage de prospérité et une vie meilleure pour tous.

    Partager

  • En parler sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+