Emploi, affaires sociales et inclusion

Pensions

Les pensions visent à protéger les personnes retraitées de la pauvreté et à leur permettre de bénéficier d’un niveau de vie décent. Elles constituent la principale source de revenus pour environ un quart de la population de l’Union européenne et proviennent pour l'essentiel des régimes publics de retraite.

Le socle européen des droits sociaux consacre:

  • le droit des travailleurs salariés et non salariés à une pension de retraite proportionnelle à leurs cotisations et leur assurant un revenu adéquat;
  • le droit pour les femmes et les hommes d’avoir les mêmes chances d'acquérir des droits à pension;
  • le droit des personnes âgées à des ressources leur permettant de vivre dans la dignité.

Les défis

La proportion de personnes âgées dans la population européenne et l’espérance de vie augmentent toutes deux de plus en plus. Les systèmes de pension européens devront s’adapter pour assurer leur pérennité financière et pouvoir fournir aux Européens des revenus adéquats lors de leur retraite.

Si les retraités de la plupart des États membres de l’UE risquent moins d’être touchés par la pauvreté que les travailleurs, les inégalités entre retraités persistent:

  • il existe d’importantes différences entre États membres en ce qui concerne le risque de pauvreté et les revenus de retraite;
  • les femmes âgées sont davantage exposées au risque de pauvreté ou d’exclusion sociale que les hommes âgés, et les pensions de retraite des femmes sont inférieures de plus d’un tiers en moyenne;
  • en matière d’acquisition des droits à pension, les personnes exerçant des emplois atypiques ou une activité indépendante bénéficient souvent de conditions moins favorables que celles qui travaillent à temps plein dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée;
  • le risque de pauvreté ou d’exclusion sociale augmente avec l’âge.

Les solutions

La politique des retraites est arrêtée et mise en œuvre par les États membres de l’UE au niveau national. L’UE soutient les efforts déployés à cet échelon pour garantir un niveau élevé de protection sociale, y compris l’adéquation des pensions, en favorisant l’apprentissage mutuel et l’échange de bonnes pratiques.

Ce soutien comprend:

La législation de l’UE protège les droits à pension des personnes qui se déplacent d’un pays de l’UE à l’autre. La coordination en matière de sécurité sociale assure la protection transfrontière des pensions publiques, tandis que le droit des travailleurs mobiles à des pensions complémentaires est protégé par des dispositions particulières.

Les pensions sont un domaine prioritaire du Semestre européen, le cycle de coordination économique de l’UE, compte tenu de leur importance pour le bien-être des Européens et pour la viabilité des finances publiques.

Partager cette page