Emploi, affaires sociales et inclusion

Marchés du travail ouverts à tous

Définition

On considère que les marchés du travail sont ouverts à tous lorsqu'ils permettent à toutes les personnes en âge de travailler d'occuper un emploi rémunéré, en particulier les personnes vulnérables et défavorisées.

Pour promouvoir des marchés du travail ouverts à tous, il faut:

  • permettre aux personnes d'intégrer ou de réintégrer plus facilement le marché du travail;
  • supprimer les mesures dissuadant de travailler;
  • encourager les emplois de qualité et prévenir le phénomène des travailleurs pauvres, en mettant l'accent sur:
  • aider les travailleurs à conserver leur emploi et à progresser dans leur carrière.

Action de l'UE

2008 – Dans sa recommandation relative à l'inclusion active, l'UE a demandé aux États membres:

  • d'élaborer une stratégie globale axée sur trois aspects de la politique sociale:
    • une aide au revenu adéquate;
    • des marchés du travail ouverts à tous;
    • l'accès à des services de qualité;
  • en ce qui concerne plus précisément les marchés du travail ouverts à tous, de prendre des mesures pratiques dans des domaines tels que l'apprentissage tout au long de la vie, l'aide liée au travail, etc.

2013 – Le train de mesures sur les investissements sociaux de l'UE exhorte les États membres à accélérer la mise en œuvre de la recommandation.

Un document d'accompagnement interne a mis en évidence deux problèmes majeurs:

  • le phénomène des travailleurs pauvres,
  • les facteurs (liés aux systèmes fiscaux et de prestations) dissuadant de travailler.

Ce document donne également des conseils détaillés aux États membres pour favoriser l'inclusion, en proposant notamment:

  • des mesures pour aider les employeurs et les travailleurs;
  • une approche personnalisée, fondée sur les besoins des demandeurs d'emploi.

La Commission recommande également de recourir davantage au Fonds social européen pour aider les pays de l'UE à mettre en place des stratégies efficaces.

Autres projets

  • Portraits of labour market exclusion – Fruit d'un projet conjoint entre la Commission et la Banque mondiale, ce rapport décrit les personnes inactives et à la recherche d'un emploi dans 6 pays de l'UE (Estonie, Lituanie, Roumanie, Hongrie, Bulgarie et Grèce)

Partager cette page