Emploi, affaires sociales et inclusion

Soins de longue durée

Avec l'allongement de l'espérance de vie, de plus en plus de personnes atteignent un âge où le déclin de la santé physique et mentale les rend dépendantes d'une aide extérieure. Cette situation a une incidence sur les dépenses liées aux soins de longue durée, qui augmentent plus rapidement que celles en matière de santé et de retraites.

Le plus souvent, ce sont des membres de la famille, généralement des femmes, qui prodiguent des soins de longue durée. On peut toutefois s'attendre à ce que le nombre de ces personnes diminue, car les familles ont moins d'enfants, et ceux-ci vivent parfois loin de leurs parents vieillissants et ne peuvent ou ne veulent pas toujours s'en occuper.

Par conséquent, les systèmes de protection sociale vont devoir fournir de plus en plus de soins de longue durée. Actuellement, seuls quelques pays de l'UE offrent une protection sociale complète couvrant les soins aux personnes âgées.

Le socle européen des droits sociaux souligne le droit à des services de soins de longue durée abordables et de qualité, en particulier des services de soins à domicile et des services de proximité (principe 18).

L'UE encourage les États membres à coopérer dans ce domaine dans le cadre de la méthode ouverte de coordination et met l'accent en particulier sur l'accès, la qualité et la viabilité.

Partager cette page