Emploi, affaires sociales et inclusion

Soutien de l'UE à la mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse

Soutien financier

L’UE soutient la mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse au moyen d’un financement important:

  • le Fonds social européen (FSE) et l’initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ) ont investi au moins 15,1 milliards d’euros dans des mesures en faveur de l’emploi des jeunes et de l’intégration sur le marché du travail au cours de la période de programmation 2014-2020;
  • le FSE et le Fonds européen de développement régional (FEDER) investissent par ailleurs des ressources considérables dans la modernisation des institutions du marché du travail et la réforme des systèmes d'enseignement, ce qui a également un impact sur l'emploi des jeunes;
  • les États membres ont alloué plus de 27 milliards d’euros du FSE en faveur de mesures dans le domaine de l’éducation, y compris l’enseignement supérieur. Les jeunes devraient être les principaux bénéficiaires de ce financement;
  • un montant total de 6,24 milliards d’euros provenant du FEDER est prévu pour des investissements dans les infrastructures d’éducation.

Soutien aux politiques

L’UE fournit un soutien à l’élaboration des politiques et aux activités d'apprentissage mutuel afin d’aider les États membres à mettre en place les mesures et infrastructures adéquates pour la garantie pour la jeunesse.

  • Le réseau des coordinateurs nationaux de la garantie pour la jeunesse assure un lien direct entre la Commission et l’autorité chargée de gérer la garantie pour la jeunesse dans chaque État membre. Ces coordinateurs se réunissent au moins une fois par an pour discuter de l’évolution des politiques.
  • Les activités d’apprentissage mutuel permettent aux États membres d’échanger des connaissances et d’apprendre les uns des autres. La Commission a mis en place un centre de connaissances sur la garantie pour la jeunesse, qui vise à encourager le transfert de connaissances. Elle a également aidé l’Espagne et Chypre au moyen d’un soutien pratique par les pairs afin de leur permettre de développer, respectivement, ses services intégrés en faveur de la jeunesse et ses actions de sensibilisation.
  • La Commission a soutenu des activités de communication et de sensibilisation liées à la garantie pour la jeunesse. Un projet pilote mené dans 4 États membres a permis d’élaborer une boîte à outils électronique mise à la disposition des autorités nationales, régionales et locales afin d’associer plus efficacement les jeunes à la garantie pour la jeunesse.
  • La Commission a apporté un soutien financier à des projets de communication et de sensibilisation menés dans 7 États membres. Dans le cadre d’une action conjointe avec l’OIT, elle a également fourni une assistance technique au Portugal, à l’Espagne et à la Lettonie afin que ces pays mettent en œuvre la garantie pour la jeunesse et élaborent des systèmes d’apprentissage de qualité.
  • En 2019, la Commission a publié une étude sur la garantie pour la jeunesse à la lumière de l’évolution du monde du travail. Cette étude examine la mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse et les nouveaux défis liés au passage des jeunes au marché du travail, en mettant particulièrement l’accent sur l’évolution du monde du travail. La première partie de l’étude examine les principaux aspects de la mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse et élabore une typologie de la garantie. La deuxième partie présente un aperçu complet des défis actuels et futurs pour les jeunes sur le marché du travail, examine leur incidence sur différents groupes de jeunes et analyse le rôle potentiel des politiques publiques pour y faire face.

Suivi des progrès dans les États membres

La Commission suit de près les progrès réalisés et les initiatives politiques menées dans les États membres dans le cadre:

Dans le cadre de la proposition de la Commission en vue d’une recommandation du Conseil intitulée «Un pont vers l’emploi – Renforcer la garantie pour la jeunesse», la Commission a publié un document de travail de ses services, qui examine les tendances de l’emploi des jeunes dans l’UE, ainsi que les enseignements tirés de la mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse.

La garantie pour la jeunesse est également à l’ordre du jour du réseau européen des services publics de l’emploi, ce qui contribue à renforcer les capacités de ces derniers à proposer aux jeunes des services sur mesure. Une étude sur le rôle de ces services dans la mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse révèle les facteurs de réussite et les défis majeurs.

Partager cette page