This site has been archived on (2014/07/22)
22/07/14

Chemin de navigation

Justice, droits fondamentaux, citoyenneté

Proposition de 2013 comme «année européenne des citoyens»

EU

2013 marquera le 20e anniversaire de la création de la citoyenneté européenne dans le cadre du traité de Maastricht, entré en vigueur le 1er novembre 1993. La Commission européenne a donc proposé de faire de 2013 l’«année européenne des citoyens». La vice-présidente Viviane Reding, commissaire européenne chargée de la justice et de la citoyenneté, a déclaré à cette occasion: «L’année européenne des citoyens sera une excellente occasion de rappeler à ceux-ci les droits dont ils bénéficient grâce à l’Union européenne et ce que cette dernière peut faire pour chacun d’entre nous.»

Cette année vise à aider les citoyens européens à exercer leur droit de se déplacer et de séjourner librement au sein de l’UE. À cet effet, il est essentiel de veiller à ce que les citoyens puissent accéder facilement à des informations sur ces droits, car un sondage de 2010 a révélé qu’ils étaient trop nombreux à ne pas se sentir correctement informés: seuls 43 % d’entre eux connaissaient la signification du terme «citoyen de l’Union européenne» et près de la moitié des citoyens européens (48 %) indiquaient n’être «pas bien informés» de leurs droits.

Voici quelques défis qui se poseront dans le cadre de l’année des citoyens:

  • sensibiliser les citoyens à leur droit de séjourner librement dans l’Union européenne et aux avantages qu’ils peuvent retirer des droits et politiques de l’UE;
  • stimuler la participation active des citoyens au processus décisionnel de l’UE;
  • favoriser le débat sur l’impact et le potentiel du droit à la libre circulation, particulièrement au niveau du renforcement de la cohésion et de la compréhension mutuelle entre les personnes.

Des événements, des conférences et des séminaires seront organisés au sein de l’UE, au niveau européen, national, régional ou local. La Commission prévoit de développer davantage les portails web multilingues Europe Direct et «L’Europe est à vous» pour en faire un système d’information incontournable sur les droits des citoyens européens. Par ailleurs, elle mettra aussi plus en avant le rôle et la visibilité des instruments de résolution de problèmes tels que SOLVIT, qui permettent aux citoyens européens de faire un meilleur usage de leurs droits et de mieux les faire valoir.

En faisant de 2013 l’année européenne des citoyens, la Commission européenne tient sa promesse faite dans le rapport sur la citoyenneté de l’Union et satisfait la demande du Parlement européen.