Chemin de navigation

Justice, droits fondamentaux, citoyenneté

La vice-présidente Reding appelle à une autorégulation créative afin d’accroître la présence des femmes dans les conseils d’administration

Reding © EC

La commissaire européenne en charge de la justice, Viviane Reding, a rencontré des dirigeants d’entreprises européennes et des partenaires sociaux aujourd’hui afin de discuter des moyens d’accroître la présence des femmes aux postes de direction et de déterminer si l’autorégulation ou la réglementation sont la voie à suivre pour obtenir rapidement des changements. La vice-présidente Reding appelle toutes les entreprises cotées en bourse à signer une charte européenne visant à augmenter la présence des femmes dans les conseils d’administration d’ici à mars 2012.

De nouveaux chiffres publiés par la Commission aujourd’hui indiquent une progression très lente vers un équilibre entre les femmes et les hommes. Les femmes ne représentent que 12 % des membres des conseils d’administration des plus grandes entreprises cotées en bourse en Europe. Par conséquent, les entreprises ne mettent pas à profit les compétences féminines et l’Europe perd une source potentielle de croissance économique durable. «Je vais donner une dernière chance à l’autorégulation pendant les douze mois à venir. J’aimerais que les entreprises soient créatives de sorte que les régulateurs n’aient pas à le devenir», a déclaré Mme Reding. La charte sera disponible sur le site web de la vice-présidente pendant un an jusqu’à la Journée internationale de la femme (8 mars 2012), après quoi la Commission évaluera les progrès réalisés et prendra une décision sur la meilleure manière de procéder.