Chemin de navigation

Le président Barroso appelle à un consensus européen pour rétablir la confiance

© EU

Le président appelle à un consensus européen, fondé sur l'assainissement budgétaire, des réformes structurelles et des aides pour les chômeurs afin de renforcer la confiance dans l'économie et d'aider l'Europe à sortir de la crise.

Aujourd'hui, au Parlement européen, le président Barroso a appelé à un consensus européen afin de contribuer à rétablir la confiance, à briser le cercle vicieux du manque de confiance et à stimuler l'activité économique.

"Il est le temps de créer ce que je pourrais qualifier de consensus européen: si nous n'avançons pas ensemble, nos liens se relâcheront. Un consensus fondé sur des mesures concrètes est nécessaire pour résoudre la crise. Un consensus non seulement autour de la nécessité de stimuler la croissance et l'emploi, mais aussi autour des moyens d'atteindre cet objectif. Un consensus autour d'une Europe plus compétitive sur le plan économique et plus inclusive sur le plan social", a déclaré le président dans son discours.

Le prochain Conseil européen est l'occasion de mettre l'accent sur la création d'emplois et les mesures qui permettront de rétablir le crédit aux PME.

Concernant l'emploi, la Commission a pris de nombreuses mesures, y compris la reprogrammation de fonds structurels pour un montant de 16 milliards d'euros. Les États membres doivent prendre des mesures supplémentaires: "Il convient d'intensifier les efforts, et des actions sont déjà en cours, parce que le chômage ne touche pas des centaines de milliers, mais des millions de personnes à travers l'Europe", a-t-il ajouté.

Les PME, en particulier, sont confrontées à un manque d'accès au crédit. "Le resserrement excessif du crédit demeure un obstacle majeur à la reprise de l'activité économique, en particulier dans nos États membres les plus vulnérables", a déclaré le président. La poursuite d'une union bancaire devrait contribuer à rétablir des conditions normales de prêt.

La confiance est également importante. Les épargnants ne sont pas prêts à investir et la consommation est en berne. Un consensus européen, fondé sur l'assainissement budgétaire, des réformes structurelles et des aides pour les chômeurs, contribuerait à renforcer la confiance, à stimuler l'investissement et à favoriser la croissance et l'emploi.

Lire le discours

Voir la vidéo