Chemin de navigation

Visite en Israël et dans le territoire palestinien occupé

© EU

Durant sa visite, le président Barroso a précisé que la résolution du conflit israélo-arabe restait une priorité stratégique de l'UE. Il a exprimé le fort engagement de l'UE en faveur d'une solution reposant sur l'existence de deux États et a insisté sur le fait que "notre soutien ne se limite pas aux paroles, il se traduit également par des actes".

La visite du président Barroso illustre l'importance que la Commission attache aux relations avec ces membres importants de son voisinage méridional. C'est également l'occasion d'exprimer l'engagement de longue date de l'Union européenne envers une solution négociée pour le processus de paix au Moyen-Orient.

Le 8 juillet, le président Barroso s'est entretenu avec le président Abbas et le premier ministre Fayyad dans le territoire palestinien occupé. Il a déclaré: "Par l'intermédiaire de l'ensemble de notre soutien politique et financier, nous posons les bases d'un futur État palestinien démocratique et viable: ses institutions et ses infrastructures. Nous contribuons par là même à une solution biétatique. Il a ajouté que "tenir compte des aspirations des Palestiniens à devenir un État est un élément crucial pour la paix, la stabilité et la prospérité durables dans la région". Il a également participé à l'inauguration d'un centre de formation de la police à Jéricho.

Le 9 juillet, le président Barroso a rencontré le premier ministre Netanyahu en Israël. Les deux dirigeants ont dressé l'état des relations entre l'UE et Israël. Le président Barroso a souligné la nature étroite des relations bilatérales, aussi bien du point de vue politique que sur le plan économique. En particulier, la signature d'un protocole d'accord concernant la coopération sur l'énergie et l'eau a illustré la réussite de la coopération dans le domaine de la science. Les deux dirigeants ont également abordé la situation régionale, et le président Barroso a indiqué le soutien de l'UE pour le changement en faveur de la démocratie et des réformes politiques et économiques dans l'ensemble de la région. Il a exprimé sa profonde inquiétude quant à la dégradation de la situation en Syrie et le besoin d'une transition politique pacifique, en accord avec le plan Annan, qui comprend l'arrêt immédiat des violences. Ils ont également parlé des menaces vitales dans la région et ont échangé leurs points de vue sur le processus diplomatique en cours visant à résoudre le problème nucléaire en Iran.

Ensuite, le président Barroso a rencontré le président de la Knesset Rivlin et a participé à un dîner officiel organisé par le président Peres. Il a ensuite visité le mémorial de Yad Vashem et le Musée d'Israël. Le 10 juillet, il termine sa visite en recevant un doctorat honorifique de l'université de Haïfa.

Faits et chiffres clés:

L'UE et Israël se sont engagés à établir un partenariat assurant des relations politiques étroites et mutuellement bénéfiques en matière de commerce et d'investissement, ainsi qu'une coopération économique, sociale, financière, civile, scientifique, technologique et culturelle.

Le plan d'action conclu avec Israël contribue à intégrer progressivement ce pays dans les politiques et les programmes européens.

L'UE est le principal partenaire commercial d'Israël, représentant 30 % de ses échanges commerciaux.

Israël peut bénéficier d'une aide financière d'environ 14 millions d'euros au cours de la période de programmation actuelle.

Informations supplémentaires:

http://eeas.europa.eu/israel/index_en.htm

 

L'UE est le plus grand donateur aux Palestiniens, notamment par l'intermédiaire de l'UNRWA. De 2000 à fin 2011, l'UE a engagé près de 4 milliards d'euros d'aide.

Des investissements ont également été réalisés dans le secteur de la justice palestinienne (32 millions d'euros) et dans son secteur de la sécurité (53 millions d'euros).

Soutien au centre de formation de la police: la Commission européenne a apporté plus de 20 % des 15 millions d'euros qu'ont coûté ces installations, et la mission de l'Union européenne consacrée à la police et l'État de droit a mis à disposition des officiers de police et des représentants des systèmes judiciaires de l'UE pour travailler aux côtés de leurs homologues palestiniens et les former.

Soutien financier en vertu du nouvel accord signé en faveur des efforts de l'Autorité palestinienne pour promouvoir l'État de droit et la démocratie: 20 millions d'euros.

Informations supplémentaires:

http://eeas.europa.eu/occupied_palestinian_territory/index_en.htm

 

Video from the visit to the occupied Palestinian territory

Video from the visit to Israel

Discours du président Barroso à l'occasion de l'inauguration du centre de formation de la police à Jéricho

Communiqué de presse du président Barroso à l'issue de sa réunion avec le premier ministre Fayyad à Ramallah

Voir la vidéo

Déclaration du président Barroso à l'issue de sa réunion avec Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestinienne

Voir la vidéo

Informations sur la réunion avec le premier ministre Netanyahu

Communiqué de presse du président Barroso à l'issue de sa réunion avec le premier ministre Netanyahu

Voir la vidéo

Speech by President Barroso at the official dinner hosted by Shimon Peres, President of Israel

Speech by President Barroso at the University of Haifa: Moving together towards a brighter future

Voir la vidéo