Faire revivre l’histoire dans la citadelle de Melilla

La citadelle historique qui domine le ciel de l’enclave espagnole de Melilla, sur la côte nord-africaine, a retrouvé son lustre d’antan grâce à l’un des projets de restauration cofinancés par l’Union européenne.

Autres outils

 
La Plaza de Armas et laTorre de la Vela de Melilla après les travaux de rénovation. La Plaza de Armas et laTorre de la Vela de Melilla après les travaux de rénovation.

La restauration de l’imposante citadelle de Melilla est un projet de longue haleine entrepris en 1989. En raison de l’étendue des travaux nécessaires, le programme a été scindé en une série de projets plus modestes, dont le plus récent a été réalisé entre 2007 et 2013.

Stimuler le tourisme

Ces récents projets ont vu la rénovation de quatre bâtiments de la citadelle: le Foso del Hornabeque et trois anciens entrepôts appelés Peñuelas. L’un de ces entrepôts a été converti en un musée ethnographique, historique et archéologique, le deuxième expose des œuvres issues des cultures séfarades et berbères de la région et le troisième est aujourd’hui un musée consacré à l’Art moderne et contemporain.

Les travaux de rénovation du Foso de Hornabeque consistaient à rendre aux murs et aux sols de ce bâtiment du XVIIIe siècle leur apparence d’origine. Certaines portions du pavement d’origine ont été restaurées et l’ensemble du site est désormais accessible aux personnes à mobilité réduite.

Le projet a également conduit à la découverte, et donc à la restauration, d’une chapelle du XVIIIe siècle à l’intérieur de la Torre de la Vela. Près de 4 km de galeries de fortification, construites à la même époque afin d’améliorer les communications entre les forts extérieurs de la citadelle, sont en cours de restauration et seront prochainement ouvertes aux touristes.

De nouveaux emplois

Le projet a permis la création de 41 emplois équivalents temps plein pendant un an lors des travaux de construction et de cinq postes à durée indéterminée une fois les travaux achevés.

Tous ensemble, les projets ont permis de renforcer l’attractivité touristique de Melilla et de créer de vastes zones d’espace public. La restauration des façades et l’installation de nouveaux systèmes de chauffage et de climatisation dans les bâtiments ont contribué à une consommation plus responsable et à une meilleure efficacité énergétique.

«Les travaux entrepris ont abouti à la réhabilitation complète de bâtiments tels que la Torre de la Vela, qui a été transformée en un musée d’Art moderne et contemporain très prisés des visiteurs dès son ouverture. Le projet a également impliqué la rénovation de l’un les plus beaux endroits de ce site historique, le Foso del Hornabeque, qui a retrouvé toute sa superbe.»

- Antonio Jódar, directeur général de l’architecture, ville autonome de Melilla


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Historical centre Melilla la Vieja» a fait l’objet d’un investissement total de 2 524 806 EUR entre 2007 et 2013. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 1 669 620 EUR au titre du programme opérationnel «Melilla» pour a période de programmation 2007-2013. La contribution régionale s’élève à 417 405 EUR.


Date de rédaction

07/01/2014