Madère développe l’énergie hydroélectrique pour une utilisation toute l’année

La centrale hydroélectrique de Socorridos a été transformée pour optimiser la production d’eau pour les résidents et pour l’irrigation, mais aussi pour profiter des sources d’énergie renouvelable. Via un réseau de tunnels et de canaux de 15,5 km de longueur, le projet couvre la majeure partie de l’île, recueillant l’eau dans les montagnes du nord pour la distribuer dans le sud.

Autres outils

 
La centrale hydroélectrique, modernisée, fournit de l'eau pour les habitants et l'irrigation La centrale hydroélectrique, modernisée, fournit de l'eau pour les habitants et l'irrigation

«Le projet de Socorridos a été capital pour l’exploitation des ressources hydrauliques et éoliennes ; toute la région a pu en bénéficier. Le projet a permis une alimentation en eau et en électricité plus fiable pour un usage général ainsi que pour l’irrigation, tout en réduisant les pertes au minimum. Ce sont surtout Funchal et Câmara de Lobos, où vivent 50 % de la population de Madère, qui en ont profité.»
Luis Pinheiro, directeur de la construction, Empresa de Electricidade da Madeira

Le projet stimule la prospérité économique et le bien-être social tout en protégeant les ressources nationales afin de préserver la qualité de vie des habitants et des nombreux touristes qui visitent chaque année l’île et ses superbes paysages.

Instaurer le changement

La compagnie d’électricité publique de Madère a transformé la centrale hydroélectrique de Socorridos en un système réversible permettant une production d’énergie toute l’année, indépendamment des précipitations. En été, l’eau peut à nouveau être pompée dans les réservoirs et réutilisée pour la production d’électricité. Toute la demande a pu être satisfaite, même lors des pics de consommation, car les pompes fonctionnent de nuit et stockent l’eau pour une utilisation en journée.

Quatre étapes importantes ont permis ce développement: un tunnel a été creusé entre Covão et Campanário, une capacité de stockage a été construite en souterrain à Socorridos, deux tunnels existants ont été rénovés, et une station de pompage a été construite à Socorridos.

Le tunnel de Covão peut contenir jusqu’à 32 500 m³ d’eau pour l’irrigation. Il stocke l’eau pour garantir une alimentation fiable en eau et en électricité. La capacité de stockage construite en souterrain à Socorridos est un réservoir pouvant accueillir jusqu’à 40 000 m³ d’eau. Les tunnels d’Encumeada et du Canal do Norte, qui peuvent stocker jusqu’à 55 000 m³ d’eau, sont équipés de portes permettant de réguler le débit et d’acheminer l’eau pour l’irrigation ou vers la station de traitement pour la consommation.

Évaluation de l’impact

Ce projet doit sa réussite en grande partie au souci de l’environnement présent chez tous les acteurs, du gouvernement régional en tant qu’actionnaire unique aux entreprises d’ingénierie et de construction. Leurs efforts conjugués ont permis d’éviter tout effet néfaste pour l’environnement.

Le principal secteur d’activité de l’île, le tourisme, qui représente quelque 250 millions d’euros par an, a de cette manière pu continuer à se développer. Jusqu’à 900 000 touristes viennent sur l’île chaque année pour profiter des superbes paysages et se promener le long des canaux. Il était important d’améliorer les approvisionnements d’eau et d’électricité pour couvrir ce secteur, mais également de faire en sorte que les constructions autour des canaux soient discrètes.

Madère entend maintenant mettre son expérience à profit pour construire une centrale hydroélectrique nettement plus grande à Calheta. Ce projet sera mis en œuvre en 2010-2012.

Date de rédaction

14/01/2010