Rénovation d’un site hongrois du patrimoine mondial

L’un des trois plus grands châteaux de Hongrie, vestige des dégâts subis dans les environs lors de la Seconde Guerre mondiale, a fait l’objet d’une rénovation considérable en vue de préserver un site de patrimoine datant de 1750 et d’accueillir de nombreux touristes provenant de la région ou de lieux plus éloignés.

Autres outils

 
Rénovation d’un site hongrois du patrimoine mondial Rénovation d’un site hongrois du patrimoine mondial

«La création d’un musée de la chasse et d’une exposition de modélisme ferroviaire dans un nouveau bâtiment du parc du château Festetics a relancé le tourisme dans la région occidentale de la Hongrie. Le nouveau musée répond aux besoins culturels des visiteurs hongrois et étrangers. Il offre également un grand nombre de nouvelles opportunités d’emplois à la population locale.»
Pr Sandor Fodor, Université Eötvös Loránd, Budapest

Le château Festetics situé à Kesthely, près du lac Balaton, héberge à présent un musée destiné aux amateurs de chasse et aux passionnés de modélisme ferroviaire. La création du nouveau musée a pu se concrétiser grâce à l’aide de l’UE lors de la rénovation d’un bâtiment inutilisé sur les terres du château.

Construction du château

Le château Festetics de style baroque est niché dans un grand parc, au nord du centre-ville de Keszthley. La construction du palais, qui deviendra la résidence de la famille Festetics pendant plus de deux siècles, a commencé en 1745. Depuis lors, sa taille a triplé: il est passé de 34 pièces à 101 pièces et son jardin baroque à la française a été transformé en un jardin anglais en forme de fer à cheval, conçu par Henry Ernest Milnert.

Le palais accueille le musée du château Helikon et une bibliothèque de 100 000 volumes (seule collection aristocratique intacte restante du pays). Ses écuries abritent également l’une des plus grandes collections d’Europe centrale de carrosses et de chariots.

Grâce au projet, le bâtiment rénové héberge aujourd’hui le musée de la chasse et l’exposition dédiée au modélisme ferroviaire historique.

Sécurisation de l’emploi

Suite à ce développement, 23 nouveaux postes ont été créés. L’économie de la région a été relancée grâce à l’afflux massif de visiteurs désireux de découvrir les expositions. Plus de 100 000 visiteurs ont été enregistrés pour la seule année 2008, les enfants étant principalement attirés par l’exposition de modélisme ferroviaire et les amateurs de chasse, impressionnés par la collection présentée au musée de la chasse.

Date de rédaction

27/01/2010