Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Somalie

Somalia by Sebastien Rich Unicef
© UNICEF/Sebastien Rich
Introduction

La Somalie subit des conditions climatiques extrêmes (telles que sécheresse et inondations) et des conflits depuis des dizaines d’années. En conséquence, 2,6 millions de Somaliens sont déplacés à l’intérieur du pays, tandis que 5 millions d’entre eux ont besoin d’une aide alimentaire. En 2018, l’UE a alloué 89 millions d’EUR pour aider les personnes qui sont le plus dans le besoin. L’apport d’une aide en espèces s’est avéré être une forme d’aide efficace et digne pour les personnes vulnérables.

Quels sont les besoins ?

Des précipitations supérieures à la moyenne d’avril à juin 2018 et une aide humanitaire de grande envergure ont aidé de nombreux Somaliens vulnérables à surmonter les incidences directes de la sécheresse. Toutefois, les besoins humanitaires restent très élevés: plus de 5 millions de personnes ont besoin d’une aide alimentaire, près de 295 000 enfants souffriront de malnutrition aiguë entre septembre et décembre 2018 et 2,6 millions de personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays. Une deuxième saison d’inondations est probable en Somalie, étant donné les prévisions de précipitations supérieures à la moyenne entre octobre et décembre 2018.

Depuis presque trente ans, les conflits sont le principal responsable de la crise humanitaire du pays. L’insécurité généralisée entrave non seulement l’accès des organisations humanitaires, mais limite aussi la capacité des Somaliens à subvenir à leurs propres besoins économiques. Plus d’un million de Somaliens se sont réfugiés dans les pays voisins, principalement au Kenya, en Ouganda, à Djibouti, en Éthiopie et au Yémen. Les rapatriements depuis le Kenya et le Yémen se poursuivent, comptant respectivement plus de 82 000 et 37 000 retours depuis 2014. D’après l’Union européenne, tout rapatriement doit se faire sur une base volontaire et informée, de manière sécurisée et dans le respect de la dignité.

Carte Somalie
En quoi consiste notre aide ?

Après avoir engagé 119 millions d’EUR en 2017, l’Union européenne a consacré 89 millions d’EUR d’aide humanitaire pour 2018. Ces fonds ont permis à ses partenaires d’organiser une aide vitale dans les régions les plus sévèrement touchées par les pénuries en eau et en vivres et les épidémies. Les efforts humanitaires internationaux, qui ont permis d’aider chaque mois 3 millions de personnes en 2017, ont contribué à éviter la famine et à limiter la hausse des tarifs alimentaires. Ensemble, l’Union européenne et les États membres de l’UE contribuent actuellement environ à 60 % de l’aide humanitaire totale fournie à la Somalie.

L’octroi d’une aide en espèces demeure une priorité. Octroyer des espèces aux populations pour qu’elles puissent s’acheter des biens de première nécessité s’est avéré être une forme d’aide efficace et digne. En 2017, plus de 600 000 personnes dans le besoin ont bénéficié d’allocations en espèces, financées par l’UE. D’autres formes d’aide sont également mobilisées, notamment en matière de soins de santé, de soins nutritionnels, de logement, d’eau, d’assainissement et d’hygiène, de protection, d’éducation ainsi que de préparation et de réaction aux situations d’urgence.

La malnutrition dépassant les seuils d’urgence en de nombreux endroits, l’UE finance le traitement des enfants souffrant de malnutrition sévère. Plus de 310 000 enfants ont reçu des aliments et des soins thérapeutiques en 2017, grâce à l’appui des donateurs humanitaires et aux efforts des équipes locales. Les soins de santé constituent une autre priorité pour l’UE, au vu des taux de mortalité infantile et maternelle élevés et des épidémies récurrentes. L’aide humanitaire de l’UE soutient les hôpitaux de Mogadiscio et d’autres grands centres urbains, les infrastructures sanitaires soignant les personnes déplacées ainsi que les équipes d’urgence répondant aux épidémies.

Malgré les difficultés d’accès, les partenaires humanitaires de l’UE ont pour objectif d’aider les populations des régions les plus durement touchées, mais de nombreuses parties du pays restent inaccessibles aux travailleurs humanitaires. Les partenaires humanitaires de l’UE en Somalie travaillent dans un environnement complexe, dangereux et difficile. L’accès aux populations demeure une lutte constante et les violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire sont fréquentes. L’UE s’engage à préserver un espace humanitaire et l’indépendance de l’aide humanitaire afin de venir en aide à toutes les personnes en détresse.

La direction générale de la protection civile et des opérations d’aide humanitaire européennes (ECHO) octroie une aide humanitaire à la Somalie depuis 1994. Depuis 2016, les familles déplacées à l’intérieur du pays bénéficient d’une aide au retour ou à la réinstallation, dans le cadre de l’initiative «Durable solutions» en Somalie. Des développements à plus long terme sont nécessaires pour éviter que les populations ne retombent dans la crise, la coordination entre les acteurs humanitaires et du développement de l’UE œuvrant à cet égard.

Dernière mise à jour
02/10/2018