Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Somalie

Somalia by Sebastien Rich Unicef
© UNICEF/Sebastien Rich
Introduction

Pendant des décennies, la Somalie a souffert de conditions climatiques extrêmes, telles que des sécheresses, et des conflits. En conséquence, près de cinq millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire, y compris les 2,6 millions de Somaliens déplacés à l’intérieur du pays, et 1,5 million ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence. L’UE fournit une aide humanitaire en Somalie depuis 1994. Les transferts d’espèces se sont révélés être un moyen efficace permettant aux partenaires humanitaires de l’UE de fournir une assistance.

Quels sont les besoins ?

Le manque de pluie à la fin de 2018 signifie que la sécheresse menace une fois de plus les personnes dont les vies ont été marquées par des années de conflit, des sécheresses successives, des déplacements forcés et des épidémies, comme le choléra.

Près de 5 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire en Somalie et plus de 1,5 million ont besoin d’une aide alimentaire immédiate. Les taux de malnutrition restent élevés dans le pays. Le nombre de personnes déplacées à l’intérieur du pays reste élevé (2,6 millions de personnes). Plus de 300 000 personnes déplacées ont été expulsées par la force de leurs logements improvisés en 2018. En moyenne, environ 26 000 personnes déplacées sont expulsées chaque mois de leurs abris de fortune, en particulier dans les zones urbaines.

Depuis près de trois décennies, le conflit est le principal moteur de la crise humanitaire en Somalie. Le groupe armé Al-Chebab demeure la principale source d’insécurité, menant des attaques aveugles contre les Somaliens, enlevant des enfants et les recrutant de force. L’insécurité généralisée entrave l’accès des organisations humanitaires et restreint la capacité des Somaliens de subvenir eux-mêmes à leurs besoins. Plus de 800 000 réfugiés somaliens vivent dans les pays voisins, principalement au Kenya, en Ouganda, à Djibouti, en Éthiopie, et au Yémen.

Carte Somalie
En quoi consiste notre aide ?

Après avoir engagé 119 millions d’euros au cours de la période de sécheresse provoquée par El Niño en 2017, l’Union européenne a alloué 89 millions d’euros d’aide humanitaire à la Somalie en 2018. Ces fonds ont permis aux partenaires humanitaires de fournir une assistance destinée à sauver des vies dans les régions les plus durement touchées par les pénuries d’eau et de denrées alimentaires ainsi que par les épidémies. L’aide humanitaire internationale, qui est parvenue à trois millions de personnes chaque mois en 2017, a permis d’éviter la famine et de réduire les hausses de prix des denrées alimentaires. Ensemble, l’UE et ses États membres fournissent environ 60 % de l’ensemble de l’aide humanitaire en Somalie.

La fourniture d’une aide en espèces est une priorité pour l’UE. Donner de l’argent aux gens pour acheter des produits de première nécessité constitue un moyen efficace et digne de fournir une assistance. En 2019, l’UE continue de soutenir la transition d’une aide d’urgence en espèces vers un dispositif de sécurité plus durable pour les Somaliens vulnérables. Parmi les autres formes d’assistance figurent les soins de santé et alimentaires, les abris , l’eau, l’assainissement et l’hygiène, la protection, l’éducation, ainsi que la préparation et la réaction aux situations d’urgence.

La malnutrition dépassant les seuils d'urgence dans de nombreuses régions, l'UE soutient le traitement des enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère qui met leur vie en danger. Les soins de santé constituent également une priorité pour l’UE, étant donné le taux élevé de mortalité infantile et maternelle en Somalie et les épidémies fréquentes. L’UE aide les hôpitaux à Mogadiscio et dans d’autres villes, ainsi que les établissements de santé qui s’occupent des personnes déplacées. Le financement aide également les établissements scolaires à fournir une éducation de qualité aux enfants qui ont manqué l’école en raison de crises humanitaires.

Les partenaires humanitaires de l’UE aident les personnes dans certaines des régions les plus touchées, mais de nombreuses régions du pays restent inaccessibles aux travailleurs humanitaires. L’accès aux personnes dans le besoin est une lutte constante et des violations des droits de l’homme et du droit humanitaire international se produisent quotidiennement. L’UE est déterminée à préserver l’espace humanitaire et l’indépendance de l’aide humanitaire afin d’atteindre toutes les personnes dans le besoin.

Le rapatriement des réfugiés somaliens du Kenya et du Yémen se poursuit. Depuis 2014, il y a eu respectivement plus de 82 000 et 38 000 retours. Tout en soutenant ce processus, l'UE souligne que le rapatriement doit toujours être volontaire, informé, sûr et digne.

Un développement à plus long terme est nécessaire pour empêcher les personnes de replonger dans une situation de crise. La coordination entre les secteurs de l’aide humanitaire et du développement de l’UE est en cours à cet effet.

Dernière mise à jour
11/02/2019