Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Centre de coordination de la réaction d’urgence (ERCC)

© UE/ECHO/E. Scagnetti
Qu'Est-ce que c'est?

Le Centre de coordination de la réaction d’urgence (ERCC) est le cœur du mécanisme de protection civile de l’Union européenne et coordonne l’acheminement de l’aide vers les pays touchés par des catastrophes, notamment des articles de secours, de l’expertise, des équipes de protection civile et des équipements spécialisés. Le centre assure le déploiement rapide de l’aide d’urgence et sert de plateforme de coordination entre les États participants, le pays touché et les experts en matière de protection civile et d’aide humanitaire. Le centre est opérationnel 24 h/24 et 7 j/7 et peut aider tout pays, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’UE, touché par une catastrophe majeure à la demande des autorités nationales ou d’un organe des Nations unies.

Pourquoi est-ce important?

Une réponse bien coordonnée aux catastrophes naturelles et d’origine humaine au niveau européen permet d’éviter la duplication des efforts de secours et de veiller à ce que l’aide soit adaptée aux besoins des personnes touchées. Afin d’alléger la charge pesant sur les États contributeurs, le Centre de coordination de la réaction d’urgence peut entrer en relation directe avec les autorités nationales de protection civile du pays dans le besoin et peut également soutenir financièrement l’acheminement d’équipes et de moyens de protection civile vers le pays touché.

En quoi consiste notre aide ?

Coopération en matière de protection civile et développement des capacités européennes d’intervention d’urgence
L’ERCC dispose d’un système de garde à la fois complet et bien formé. La présence permanente garantit un contrôle en temps réel et une réponse immédiate, jour et nuit.

Le centre gère une réserve d’assistance préengagée venant des États participants qui peut être déployée immédiatement. Les États participants peuvent engager des ressources dans une réserve volontaire, prête à être déployée dans le cadre d’une intervention européenne plus rapide et plus cohérente en cas de besoin. La qualité de la réponse est garantie par la mise en place de critères de qualité et par un processus de certification.

Le centre peut repérer d’éventuelles lacunes au niveau de la panoplie de l’aide européenne et proposer des solutions pour que ces lacunes puissent être comblées, grâce à un soutien financier de l’UE. Dans le cadre du mécanisme de protection civile de l’UE, la Commission peut cofinancer les coûts de transport, ce qui permet de fournir une assistance au pays touché dans les quelques heures qui suivent, avec une incidence budgétaire moindre pour ceux qui proposent l’aide. Les envois groupés vers le pays touché renforcent l’efficacité de la réaction européenne.

En outre, l’UE a décidé en 2017 de renforcer la réaction collective européenne aux catastrophes grâce à la création d’une capacité de réserve dénommée «rescEU» et destinée à être utilisée en dernier recours lorsque les capacités des États membres sont déjà pleinement utilisées.

Plateforme de coordination pour la protection civile et l’aide humanitaire
Le centre améliore la coordination entre la protection civile et les opérations d’aide humanitaire. Il entretient un lien direct avec les autorités chargées de la protection civile et de l’aide humanitaire dans les États membres de l’UE, permettant l’échange d’informations en temps réel. Il assure le déploiement d’équipes de coordination et d’évaluation composées d’experts en matière d’aide humanitaire et de protection civile pour réaliser des évaluations conjointes des besoins.

Renforcer la coordination de la réaction aux crises au niveau européen
Le centre assure la coopération et la cohérence de l’action de l’UE au niveau interinstitutionnel, en mettant l’accent sur les mécanismes de coordination avec le Service européen pour l’action extérieure, le Conseil et les États membres de l’UE. Il joue également le rôle de point de contact central 24 h/24 et 7 j/7 lorsque la clause de solidarité est invoquée.

Il fournit en outre des services de communications d’urgence et des outils de veille par l’intermédiaire du système commun de communication et d’information d’urgence (CECIS), une application d’alerte et de notification en ligne permettant l’échange d’informations en temps réel.

Les incendies de forêt en Suède en 2018
À la suite des incendies de forêt survenus en Suède en juillet 2018, le centre a coordonné le déploiement de sept avions, six hélicoptères, 67 véhicules et plus de 360 personnes venant d’Italie, de France, d’Allemagne, de Lituanie, du Danemark, du Portugal et de Pologne. En outre, la Commission a cofinancé les coûts de transport à hauteur de 1,15 million d’euros et le programme Copernicus a produit près de 40 cartes satellitaires.

Cette intervention constitue la plus vaste opération de lutte contre les incendies de forêt du mécanisme de protection civile de l’UE des dix dernières années en Europe. En ce qui concerne le nombre de personnes déployées, il s’agissait de la plus grande opération de lutte contre les incendies de forêt depuis la création du mécanisme en 2001.

Les incendies de forêt en Grèce en 2018
En réaction aux incendies meurtriers en Attique de l’Est, la Grèce a demandé de l’aide le 23 juillet 2018. La réaction de l’UE par l’intermédiaire du mécanisme a consisté en un module de lutte contre les incendies de forêt (pompiers et véhicules) sur le terrain provenant de Chypre, deux avions de lutte contre les incendies provenant d’Italie, deux avions similaires provenant d’Espagne et deux avions provenant de Roumanie. En outre, huit cartes satellitaires Copernicus des zones touchées ont été établies.

Dernière mise à jour
30/01/2019