Actions

  • Les vingt principes clés du socle européen des droits sociaux

    Les vingt principes clés du socle européen des droits sociaux

    L’objectif du socle européen des droits sociaux est de conférer aux citoyens des droits nouveaux et plus efficaces, sur la base de 20 principes clés.

  • Approuver le socle européen des droits sociaux

    Approuver le socle européen des droits sociaux

    Conformément au souhait exprimé par le président Juncker dans son discours sur l’état de l’Union le 13 septembre 2017, le socle européen des droits sociaux a été approuvé par le Parlement européen, le Conseil et la Commission lors du sommet social pour des emplois et une croissance équitables, le 17 novembre 2017 à Göteborg. Cette approbation reflète le soutien unanime de toutes les institutions de l’UE aux principes et droits relevant du socle.

  • La mise en œuvre du socle européen des droits sociaux

    La mise en œuvre du socle européen des droits sociaux

    La mise en application des principes et des droits ancrés dans le socle européen des droits sociaux est une responsabilité conjointe des institutions de l’Union européenne, des États membres, des partenaires sociaux et d’autres parties prenantes. Les institutions européennes contribueront à définir le cadre et, si nécessaire, à donner des orientations pour mettre en œuvre le socle dans la législation, dans le plein respect des compétences des États membres et en tenant compte de la diversité des situations nationales.

  • Le suivi de ses progrès

    Le suivi de ses progrès

    La mise en œuvre du pilier s’appuiera sur un tableau de bord social permettant de suivre les évolutions et les résultats dans l’ensemble des pays de l’UE.

  • L’avenir de l’Europe sociale

    L’avenir de l’Europe sociale

    Les discussions sur la dimension sociale de l’Europe s’inscrivent dans le débat plus large concernant le Livre blanc de la Commission sur l’avenir de l’Europe. Le document de réflexion sur la dimension sociale de l’Europe publié dans ce contexte par la Commission observe les tendances qui se dessinent dans la société et le monde du travail des pays de l’Union et définit un certain nombre de stratégies de réponse collective.