AVERTISSEMENT JURIDIQUE IMPORTANT: Les informations qui figurent sur ce site font l'objet d'uneclause de non-responsabilitéet d'une déclaration concernant les droits d'auteur
 
  |   Contact   |   Recherche sur EUROPA  
Recherche européenne - L'info - Homepage
Graphic element
'Weekly Headlines' en anglais RDT info magazine homepage Agenda Communiqués de presse Contacts
Graphic element
image Recherche européenne - L'info > Environnement > Dossier Espace: Garder la Terre à l'oeil
image image
image image image Parution : 08/06/2001
  image Garder la Terre à l'oeil
RDT info 30
image  
   
  Lancée en 1998 par la Commission européenne et un groupe d'agences spatiales, l'initiative GMES (Surveillance Mondiale pour l'Environnement et de la Sécurité) doit assurer à l'Europe un accès indépendant et permanent aux flux d'informations générés à partir de l'espace. Il y va de l'efficacité de son action pour la maîtrise de son environnement, la prévention et la gestion des catastrophes naturelles ou industrielles, le respect de ses engagements en matière de réduction des gaz à effet de serre, l'anticipation des conflits et le traitement des crises.
   
     
   

"Nous avons besoin de coordonner les structures des systèmes de production de l'information spatiale, explique Christian Patermann, directeur du programme de recherche sur l'environnement et le développement durable. Aujourd'hui, des outils de surveillance de nos écosystèmes, parfois concurrents, parfois complémentaires, sont disponibles - tels ERS 2, SPOT, Météosat - mais les données qu'ils fournissent pâtissent d'un manque de cohérence, de continuité et de comparabilité. D'où des divergences dans les modèles et scénarios d'analyse des informations. L'ambition de GMES (1) est de mettre en place une approche européenne intégrée pour la collecte, la diffusion et l'analyse des informations spatiales."

GMES sera amené à répondre tout d'abord à la compréhension et à la maîtrise du changement global, les données satellitaires permettant d'élaborer et de valider des modèles susceptibles d'améliorer notre compréhension de phénomènes tels que El Niño ou le cycle du carbone. Il alimentera également l'étude des différents processus qui exercent des pressions sur l'environnement, notamment du fait de l'extension des zones urbaines et industrielles.

La dimension sécurité

Les agences de protection civile ou d'aménagement du territoire seront également de grandes consommatrices des systèmes d'observation axés sur la prévention et l'évaluation des catastrophes naturelles et d'origine humaine, qu'il s'agisse des feux de forêts, des inondations, ou des pollutions par les hydrocarbures.
Enfin, l'intérêt de cette initiative est d'apporter une contribution fondamentale à la politique extérieure et de sécurité commune (PESC) dans laquelle l'Union est désormais clairement engagée. L'outil spatial est aujourd'hui essentiel dans les missions de maintien de la paix, telle que celle menée par l'Union au Kosovo. En 1999, par exemple, c'est un système d'observation satellitaire développé par le Centre Commun de Recherche de la Commission qui a permis à l'agence d'aide humanitaire ECHO d'évaluer l'impact des opérations militaires sur la production agricole régionale.

(1) L'initiative GMES réunit - outre l'ESA, certaines agences spatiales nationales et la Commission - Eumetsat, l'European Association of Remote Sensing Companies, le Centre d'observation de l'UEO et Eurospace.
(retour au texte)

 

Contact

Christian Patermann, DG Recherche
chris.patermann@ec.europa.eu

Site Internet

http://gmes.jrc.it/index.htm

imageSommet de la page
image
image

Introduction:
L'Union fait l'espace

Interview Achilleas Mitsos:
Une nouvelle frontière européenne


Le fil d'Ariane

Garder la Terre à l'oeil

Galileo, ange gardien de la mobilité

Communications: alliance ciel et terre


Précieux outil dans l'étude de l'environnement, les images envoyées par les satellites permettent, par exemple, d'étudier l'évolution des phénomènes climatiques dans l'espace et la durée.

Evolution du trou d'ozone, durant les 6 dernières années, au-dessus de l'antarctique.
Evolution du trou d'ozone, durant les 6 dernières années, au-dessus de l'antarctique.

 

image
image

Introduction:
L'Union fait l'espace

Interview:
Une nouvelle frontière européenne


Le fil d'Ariane

Garder la Terre à l'oeil

Galileo, ange gardien de la mobilité

Communications: alliance ciel et terre


Recherche européenne - L'info - Homepage
Graphic
'Weekly Headlines' en anglais RDT info magazine homepage Agenda Communiqués de presse Contacts
Graphic