Aide Humanitaire et Protection Civile

Service tools

Assistance alimentaire

En apportant de la nourriture fraîche dans le désert du Sahara. Crédit photo: EU/ECHO/Zaidi Rafik

Pourquoi est-ce important?

Malgré les avancées encourageantes enregistrées ces dernières années, quelque 795 millions de personnes dans le monde entier – soit environ une personne sur neuf – souffrent de la faim (rapport de l’ONU pour 2015 sur l’état d’insécurité alimentaire dans le monde). La croissance économique ralentie et moins inclusive, l’instabilité politique, et la fréquence et l’intensité des catastrophes de cause naturelle ou humaine, ont affaibli les populations les plus vulnérables dans leur capacité d’accéder à la nourriture.

En quoi consiste notre aide ?

Le service de la Commission européenne à l’aide humanitaire et à la protection civile (ECHO) s’investit dans l’approvisionnement en vivres sûrs et nutritifs des victimes de catastrophes.

Près d’un tiers du budget humanitaire annuel de l’UE sert à l’organisation d’une assistance alimentaire d’urgence, ce qui fait de l’UE le premier bailleur de fonds humanitaires mondial en matière d’assistance alimentaire. Depuis 2010, ECHO met en œuvre sa nouvelle politique d’assistance alimentaire humanitaire et a prodigué une aide à près de 100 millions de personnes n'ayant pas accès en suffisance à des vivres sûrs et nutritifs.

L’aide alimentaire de l’UE est ajustée à chaque situation de crise spécifique. Par exemple, lorsque la disponibilité en vivres dans les magasins et sur les marchés est insuffisante et que les victimes de catastrophes ont perdu toutes ressources financières leur permettant d’en acheter, la Commission européenne aide les personnes vulnérables à accéder à la nourriture dont elles ont besoin, en leur fournissant une aide en espèces ou sous forme de coupons alimentaires. Ce genre d’aide s’avère souvent plus efficace que de livrer des sacs de riz ou de farine de l’autre côté de la planète. Cependant, si au lendemain d’une catastrophe, l’on observe une indisponibilité temporaire en vivres sur les marchés locaux, la Commission fournit également des produits alimentaires de base aux plus vulnérables en période critique.

Une grande priorité est accordée à l’apport de solutions durables et permettant de rétablir l’autonomie des populations, entre autres en équipant les familles d’agriculteurs en semences et en outils.

Dernière mise à jour
17/06/2016