Chemin de navigation

Dîner informel des chefs d'État et de gouvernement

 José Manuel Barroso

Nous avons besoin à la fois de stabilité et de croissance

Lors de la conférence de presse qui a suivi le dîner informel du Conseil européen, le président Barroso a appelé à une action dans trois domaines: des finances publiques saines, des réformes structurelles plus approfondies et des investissements ciblés. Il a précisé que nous n'avons pas le choix entre la stabilité et la croissance, car nous avons besoin des deux. Concernant la Grèce, le président Barroso a déclaré: "Nous nous tiendrons aux côtés de la Grèce tant qu'elle respecte ses engagements. Attendons que le peuple grec s'exprime le 17 juin et nous ne nous laisserons pas dérouter par ceux qui veulent promouvoir des scénarios spéculatifs".

Le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a présenté ce soir aux chefs d'État et de gouvernement les premiers résultats des équipes opérationnelles communes pour lutter contre les niveaux élevés de chômage chez les jeunes. Ils montrent la manière dont les financements de l'Union européenne sont utilisés pour permettre aux citoyens de trouver du travail ou de se former.

Lutte contre le chômage des jeunes: recours aux fonds structurels de l'UE pour aider les jeunes pdf - 149 KB [149 KB] български (bg) čeština (cs) dansk (da) Deutsch (de) eesti keel (et) ελληνικά (el) English (en) español (es) italiano (it) latviešu valoda (lv) lietuvių kalba (lt) magyar (hu) Malti (mt) Nederlands (nl) polski (pl) português (pt) română (ro) slovenčina (sk) slovenščina (sl) suomi (fi) svenska (sv) Cliquez sur les trois points pour accéder au document dans toutes les langues

Aide-mémoire remis par le président Barroso portant sur les mesures à prendre dans les domaines des finances publiques saines, des réformes structurelles approfondies et des investissements ciblés pdf - 244 KB [244 KB] Deutsch (de) English (en) português (pt)

Déclaration de la zone euro à la presse au sujet de la Grèce pdf - 16 KB [16 KB]

Déclaration du président Barroso à l'issue du dîner informel du Conseil européen, le 23 mai 2012