Autonomiser les jeunes consiste à les encourager à prendre leur vie en main. Aujourd'hui, partout en Europe, les jeunes sont confrontés à des problèmes divers et l'animation socio-éducative sous toutes ses formes peut servir de catalyseur de l'autonomisation.

Les États membres et la Commission européenne sont invités à:

  • élaborer et mettre en œuvre un programme européen de travail pour la jeunesse portant sur la qualité, l'innovation et la reconnaissance de l'animation socio-éducative;
  • soutenir le développement d'une animation socio-éducative de qualité, à tous les niveaux, y compris l'élaboration de politiques dans ce domaine, la formation des animateurs socio-éducatifs, la mise en place de cadres juridiques et l'allocation de ressources suffisantes;
  • soutenir les activités socio-éducatives, y compris sur le terrain, et reconnaître le rôle des organisations de jeunesse en tant que pourvoyeurs de développement des compétences et d'inclusion sociale, à travers l'animation socio-éducative et les activités d'éducation non formelle;
  • créer et développer des points de contact pour la jeunesse aisément accessibles, chargés de fournir une large gamme de services et/ou des informations.

Activités prévues dans le cadre du plan de travail de l’UE en faveur de la jeunesse 2019-2021

(liste indicative)

  • Conclusions du Conseil sur l’éducation et la formation des animateurs socio-éducatifs
  • Conclusions du Conseil sur l'action socio-éducative dans le domaine numérique
  • Activité d'apprentissage entre pairs sur les approches intersectorielles de l'animation socio-éducative
  • Résolution du Conseil «Programme de travail sur l'animation socio-éducative»
  • Troisième convention européenne sur l’animation socio-éducative (décembre 2020)
  • Exercice d'apprentissage entre pairs sur l'action socio-éducative dans le domaine numérique
  • Activité d'apprentissage entre pairs sur des méthodes innovantes de financement de l'animation socio-éducative