Quel est le rôle de la Commission?

La Commission européenne est chargée de mettre en œuvre la stratégie de l'UE en faveur de la jeunesse pour la période 2010-2018.

Elle joue à la fois le rôle de modérateur, en cherchant à établir une position commune entre les différents États membres, et d'administrateur, en gérant les activités menées dans le cadre d'initiatives telles qu'Erasmus+ ou le service volontaire européen.

Comment procède-t-elle?

La mise en œuvre de la stratégie en faveur de la jeunesse repose sur deux grands principes: la coopération avec les États membres et le dialogue structuré .

La coopération consiste à échanger des bonnes pratiques, des idées et des informations et à rechercher les priorités communes, afin de soutenir les politiques conjointes et de relever les défis collectifs. Ce processus d'échange, appelé «méthode ouverte de coordination» (MOC), contribue également à améliorer l'ensemble de données concrètes servant à l'élaboration des politiques .

Le dialogue structuré prend la forme de discussions avec les jeunes et les organisations de jeunesse, afin de permettre une réflexion et un dialogue permanents sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre de la stratégie.

Bilan régulier

Tous les trois ans, la Commission publie un rapport sur la jeunesse , dans lequel elle fait le point sur ses activités, qui visent à intégrer les jeunes dans la société et à leur offrir des possibilités suffisantes en matière d'emploi et de participation .

Ce rapport évalue les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de la stratégie en faveur de la jeunesse, identifie les bonnes pratiques et établit les priorités pour les trois années suivantes.

Il s'appuie sur des consultations menées avec les États membres et les jeunes, ainsi que sur des données et indicateurs fiables, et fournit des informations détaillées sur la mise en œuvre de la stratégie dans chaque État membre.