Adoption date 15/02/2017

Contrat relatif à la Reconstruction de l'Etat au Niger en complément du SBC II en préparation / Appui à la Justice, Sécurité et à la Gestion des Frontières au Niger

L'intervention vise à appuyer le déploiement des administrations régaliennes nigériennes sur l’ensemble du territoire, particulièrement en zone sahélo-saharienne, pour lutter contre la criminalité organisée, les trafics illicites et la traite des êtres humains.

Main objectives

Objectif général:
Aider à éradiquer la pauvreté, de promouvoir une croissance durable et inclusive et de consolider la gouvernance démocratique et économique, en ligne avec les axes 1 et 3 de la Stratégie Sahel de l’UE et l'Objectif de Développement Durable 16 "Paix, justice et institutions efficaces" qui a pour but de promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques, l’accès de tous à la justice et des institutions efficaces.

Objectifs spécifiques:
OS.1- Accroître la capacité financière du gouvernement pour maintenir la paix, la stabilité macroéconomique et atteindre les objectifs des politiques à court terme.
OS.2- Développer les capacités de l’Etat à assurer ses fonctions vitales, en particulier dans les domaines des finances publiques, de la sécurité, de la justice et de la migration, avec une attention particulière à la lutte contre la corruption et l'égalité des genres.
OS.3 - Renforcer le développement des politiques de l'Etat en matière de justice, sécurité et migration ainsi que leur mise en œuvre.
OS.4- Renforcer les capacités des acteurs judiciaires pour la lutte efficace contre le crime organisé et la protection des victimes de la traite.
OS.5- Renforcer les capacités des différentes forces de sécurité ayant un mandat civil (par exemple, Garde Nationale, Gendarmerie, Police, Douanes) et leur interface justice, y inclus en ce qui concerne leur chaine de commandement ainsi que la répartition et la coordination des leurs missions.
OS.6- Renforcer les capacités des services de l’Etat concernées en matière de gestion des frontières ainsi que la coopération transfrontalière (Niger, Mali, Burkina Faso).

EUTF contribution

  • EUR 90 000 000

Location

  • Niger (Niamey, Zinder, Tahoua, Agadez)

Document

Addendum

This action in numbers

6
Number of Institutions (National and local) and Non-State actors directly supported through capacity building on migration management
600
Number of migrants, or potential migrants, reached out by information campaign on migration and risks linked to irregular migration
10
Number of border stations supported to strengthen border control
202
Number of individuals trained on migration management
6
Number of activities/events explicitly dedicated to raising awareness and sensitivity of general public regarding migration
36
Number of Institutions and non-state actors benefitting from capacity building and operational support on security, border management, CVE, conflict prevention, protection of civilian populations and human rights
5
Number of strategies, policies and plans developed and / or directly supported
9
Number of multi-stakeholders groups and learning mechanisms formed and regularly gathering
84
Number of planning, monitoring, learning, data-collection and analysis tools set up, implemented and / or strengthened
5
Number of field studies, surveys and other research conducted
1 724
Number of staff from governmental institutions, internal security forces and relevant non-state actors trained on security, border management, CVE, conflict prevention, protection of civilian populations and human rights