Adoption date 08/05/2017

Programme d'appui au fonctionnement de l'état civil au Mali: appui à la mise en place d’un système d’information sécurisé

Le Fonds Fiduciaire de l'UE finance des projets pertinents pour remédier aux causes de la migration, et pour encourager les efforts du Mali dans la coopération sur des questions migratoires. Dans ce cadre, il sera apporté un appui pour la mise en place d’un système d’information de l’état civil universel et sécurisé afin que chaque Malien soit en mesure de revendiquer les droit inhérents à son identité.
Le projet contribuera à la modernisation de l’état civil par la mise en place d’un appui au pilotage stratégique, par une amélioration de l’offre (accessibilité des centres, formation des acteurs, archivage, etc.) et de la demande (campagnes de sensibilitation, éducation civique, etc.). Enfin, le projet devrait permettre de disposer d’un système d’information de l’état civil informatisé relié à une base de données biométriques à même de sécuriser l’identité de la population et d’être exploitable par d’autres administrations utilisatrices.

Main objectives

Objectif général:
Contribuer à l’universalité des faits d’état civil par la mise en place d’un système d’information et de gestion sécurisé à même d’être exploité par les administrations utilisatrices.

Objectifs spécifiques:
- OS.1. Contribuer à la consolidation du système de l’état civil.
- OS.2. Disposer d’un fichier central de l’état civil consolidé et interconnecté avec des centres d’état civil

EUTF contribution

  • EUR 25 000 000

Location

Document

This action in numbers

26 634
2.7 Number of people reached by sensitisation campaigns on resilience-building practices and basic rights
911
4.1 bis Number of items of equipment provided to strengthen governance
26
5.3 Number of field studies, surveys and other research conducted
494
4.6 Number of strategies, laws, policies and plans developed and / or directly supported
1 325
6.1 Number of COVID-19 pandemic-related supplies provided and/or distributed
1
5.1 Number of multi-stakeholder groups and learning mechanisms formed and regularly gathering
136
4.2 Number of staff from governmental institutions, internal security forces and relevant non-state actors trained on governance, conflict prevention and human rights
37
5.2 Number of planning, monitoring, learning, data-collection and analysis systems set up, implemented and / or strengthened