Fundación Internacional y para Iberoamérica de Administración y Políticas Públicas

12 contracts for a total amount of EUR 203 600 338

News & Stories

Groupes d’Action Rapide - Surveillance et d’Intervention au SahelFIIAPP
NEWS | 28 February 2021

Groupes d’Action Rapide - Surveillance et d’Intervention au Sahel - GARSI Sahel

Depuis la fin de l’année 2016 (et jusqu’à la fin d’avril 2021, dans le cas de la Mauritanie), le Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique (FFUE) de l’Union européenne finance le projet Groupes d’Action Rapides – Surveillance et Intervention au Sahel (GAR-SI Sahel) dont l’objectif est de contribuer à la...

Formation de 15 fonctionnaires de police en service à la Division des Investigations Spéciales de la Direction de la Surveillance du TerritoireFIAPP
NEWS | 16 December 2020

Formation de 15 fonctionnaires de police en service à la Division des Investigations Spéciales de la Direction de la Surveillance du Territoire

Dans le cadre du renforcement des capacités opérationnelles de ses agents, la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) organise un atelier de formation de quinze (15) fonctionnaires de police en service à la Division des Investigations Spéciales du niveau central et déconcentré. Cette première session a débuté ses travaux...

L'action du GAR-SI au MaliFIAPP
NEWS | 14 December 2020

L'action du GAR-SI au Mali

Bart Ouvry, Ambassadeur de l'Union européenne au Mali, a procédé, le 3 décembre, en présence du Directeur General de la Gendarmerie Nationale et du Coordinateur du projet GAR-SI Mali, au lancement de la formation des Cadres et des Formateurs relais de la 3ème compagnie du Groupe d'Action Rapide de Surveillance...

 Fundación Internacional y para Iberoamérica de Administración y Políticas Públicas Les opérations de l’Equipe Conjointe d’Investigation contre les trafiquants de migrants se poursuivent malgré le Covid-19FIAPP
NEWS | 16 June 2020

Les opérations de l’Equipe Conjointe d’Investigation contre les trafiquants de migrants se poursuivent malgré le Covid-19

Au début du mois d'avril, en pleine pandémie du Covid-19, plus de 250 migrants abandonnés par leurs passeurs ont été secourus dans le désert, à la frontière entre le Niger et la Libye. 

Deux trafiquants présumés responsables du transport et de l’abandon de ce convoi de migrants ont été interpellés...