Un programme pour soutenir les populations affectées par les déplacements dûs aux crises, aux catastrophes naturelles ou à la pauvreté dans les régions septentrionales du Cameroun

NEWS | 01 December 2017

Le Programme de réponse à l'impact des mouvements de populations internes et externes dans les régions du septentrion au Cameroun a été officiellement lancé le 27 novembre 2017 à Douala. Il s'agit d'un programme financé par l'Union Européenne, via le Fonds fiduciaire d'urgence de l'Union européenne pour l'Afrique à hauteur de 20 millions d'euros, soit un peu plus de 13 milliards de FCFA. Son objectif est de contribuer au renforcement des capacités de résilience des populations affectées par les déplacements dans les régions frontalières du Nigéria en dynamisant le tissu économique et social. Ce programme vise à soutenir les réfugiés et personnes déplacées internes ainsi que les populations hôtes des régions de l'Extrême Nord, Nord et Adamaoua, en particulier les jeunes.

"L'engagement de l'Union européenne dans cette initiative participe de cette volonté partagée de mieux répondre aux défis de stabilité dans cette partie du pays, de limiter les effets des crises et d'aider les populations concernées par ces mouvements à retrouver rapidement une vie et un fonctionnement normal", a souligné l'Ambassadeur-Chef de Délégation de l'Union européenne au Cameroun.

Bénéficiaires du PRESEC

 

Deux consortia d'Organisations Non Gouvernementales ont été sélectionnées sur la base d'un appel à propositions pour mener à bien les activités du programme. Le premier consortium est constitué d’Action Contre la Faim (ACF), Première Urgence Internationale (PUI), Croix-Rouge Française (CRF), Care France (CARE) et Solidarités Internationale (SI), et bénéficie d’un financement de 13 millions d’euros pour la mise en œuvre du Programme de Redressement Économique et Social Inclusif et de Lutte contre l’Insécurité Alimentaire et Nutritionnelle des Territoires du Nord et de l’Extrême Nord (RESILIANT). Le deuxième consortium est constitué de SNV, APROSPEN et CADEPI, et bénéficie d’un financement de 07 millions d’euros pour la mise en œuvre du Projet de Renforcement de la Résilience des Populations des Régions Septentrionales au Cameroun (PRESEC).

Les deux programmes RESILIANT ET PRESEC, tous deux d'une durée de 36 mois, répondent à des objectifs communs de renforcement de la résilience des populations et devraient améliorer considérablement l'accès aux services sociaux de base, avec un accent sur la prise en charge et la prévention de la malnutrition. Des actions permettront, en outre, d'améliorer les modes de production agricole, piscicole et d'élevage. L'accent sera également mis sur le renforcement des filières porteuses et l'accès à l'emploi, en particulier pour les jeunes. Enfin l'échange d’expériences, l’adoption et la duplication des bonnes pratiques sera promue.

Related news & stories