Union européenne

Premier Salon International de l'Artisanat du Mali : l'artisanat textile et éthique à l'honneur

NEWS | 02 July 2018

Du 18 au 26 novembre 2017 s'est tenu au Parc des Exposition de Bamako le premier Salon International de l'Artisanat du Mali (SIAMA). Parrainé par les autorités maliennes, cet évènement visait à dynamiser l'économie malienne ainsi que celles de la sous-région au travers du secteur de l'artisanat. 

Le projet "Création d'emplois équitables et développement de valeurs spécifiques liées aux secteurs de la mode, du lifestyle et de l'aménagement d'intérieur au Burkina Faso et au Mali" y tenait une place de choix. Financé par l'Union européenne au travers du Fonds fiduciaire d'urgence de l'Union européenne pour l'Afrique, ce projet s'inscrit dans le cadre du Programme de Mode Ethique (EFI) mis en œuvre par le Centre du Commerce International (CCI), qui vise à contribuer à la réduction de la pauvreté en permettant à des artisans marginalisés de pays en voie de développement de s’insérer dans le marché international de la mode de luxe.

C'est à l'entreprise sociale GIE CABES que revenait l'honneur de représenter le projet et d'animer trois stands. Ce groupement d'artisans est soutenu par le CCI depuis plusieurs années afin de renforcer les compétences techniques de ses membres et de faciliter l'accès au marché international de la mode. Les stands ont suscité un intérêt important de la part des visiteurs, acheteurs, artisans étrangers, couturiers et stylistes maliens et ouest africains de renom qui se bousculaient pour découvrir la créativité et la diversité des expressions artistiques et culturelles épaulées par l'Union européenne.

Le salon a également été l'opportunité de rappeler les objectifs du projet, de préciser les opportunités commerciales et d'exportation, de multiplier les rencontres avec les artisans et d'identifier de nouveaux potentiels partenaires, afin de mieux promouvoir les textiles produits au travers du projet. Le premier bilan est très satisfaisant : 900 mètres de tissu ont trouvé acquéreur, la clientèle reconnaissant à la fois la qualité du travail et valorisant l'approche équitable du projet. 

Lors du SIAMA, la magie des textiles danfani du Burkina Faso et des tissus bogolan du Mali a bel et bien opéré : avec plus de 700 participants, les commandes ont afflué, et la richesse de l'artisanat textile unanimement reconnue. Celui-ci a de beaux jours devant lui.

 

Project
Partners
Location
,
Theme
Greater economic and employment opportunities

Related news & stories

Orienter, prévenir et administrer les migrations : quelles perspectives au Sahel ?
NEWS | 07 March 2018

Orienter, prévenir et administrer les migrations : quelles perspectives au Sahel ? Retour sur les dialogues entre jeunes et institutions

L’insécurité, la poursuite d’études secondaires, la hantise du mariage forcé, la quête d’un emploi ou tout simplement l’appel du large illustrent la diversité des motifs de migration des jeunes sahéliens. Cela n’a par ailleurs rien de nouveau dans une culture où migrer est une pratique ancestrale qui relève du rite...

Appui à la coopération régionale des pays du G5 Sahel et au Collège Sahélien de Sécurité
NEWS | 06 March 2018

Les plateformes de coopération en matière de sécurité : un outil stratégique en voie d'opérationnalisation dans les pays du G5

Dans le contexte sahélien actuel où les attaques terroristes meurtrières se sont récemment multipliées, les chefs d’État des pays du G5 Sahel ont insisté sur la nécessité d’améliorer, dans les meilleurs délais, l’échange de renseignements entre États membres. 
 
C'est dans ce cadre que s'inscrit l’opérationnalisation des Plateformes de Coopération...
Quelles opportunités économiques pour la jeunesse au Sahel?
NEWS | 01 March 2018

Quelles opportunités économiques pour la jeunesse au Sahel ? Retour sur les dialogues instaurés entre les jeunes et les institutions des pays du G5

Dans une région qui affiche une croissance démographique galopante, les marchés de l’emploi sahéliens accusent un déséquilibre chronique entre le nombre de jeunes à la recherche d’un emploi et les opportunités économiques qui s’offrent à eux. Et la fonction publique d’Etat, traditionnel pourvoyeur d’emplois, n’absorbera plus le contingent de jeunes...

Camp de Goudoubo
NEWS | 26 February 2018

Dans le camp de Goudoubo, les réfugiés s'organisent avec l'appui du UNHCR et du Fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique

24492. C’est le nombre de réfugiés maliens vivant au Burkina Faso (Source : Haut Commissariat aux Réfugiés au 15/11/2017).

Arrivés pour certains depuis 2012, ils sont principalement installés dans deux camps, celui de Mentao près de Djibo, et celui de Goudoubo (prononcé aussi Goudebo et Goudebou) près de Dori.

La...

Top