Croix Rouge

L’histoire d’Abou Talib Hountoria

STORY | 04 January 2022

« Ma situation avait commencé il y’a deux ans quand des hommes armés qui appartenaient au groupe Boko Haram avaient attaqué notre village au Nigéria. Ils ont tué mon père et amené mes deux sœurs laissant ma mère. Ayant perdu tout et voyant ma mère sans ressources j’avais décidé d’aller en migration (j’avais 15 ans). J’avais pris la route migratoire avec d’autre confrère vers l’Algérie; nous avions fait 15 jours de voyage avant d’arriver en Algérie. J’avais trouvé du travail : j’étais gardien et apprenti garagiste. J’aidais ma mère en lui envoyant de l’argent pendant deux ans. Récemment les forces de sécurité de l’Algérie nous ont raflés pour être refoulés. Nous avons fait 40 jours de détention, jours pendant lesquels avoir à manger était le défi journalier.

Après le refoulement j’avais entendu parler de la possibilité de migrer jusqu’à l’Europe à travers la Libye, alors j’avais pris la route encore jusqu’à arriver à Tahoua et après j’avais pris la route jusqu’à Abalak (en Niger), mais à Abalak, le véhicule qui nous a transporté est tombé en panne, et nous nous sommes retrouvés bloqués, sans ressources et sans moyen d'avancer. J'avais de la fièvre, je toussais et depuis le matin je n’avais rien mangé quand l’équipe de la Croix Rouge nigérienne du projet ’’Assistance et protection des migrants les plus vulnérables en Afrique de l’Ouest’’ présente dans la région, nous a trouvé.

J’avais perdu l’espoir étant malade et dans une ville que je ne connaissais personne et ce projet m’a accueilli avec son personnel qui respect bien l’être humain. L’équipe du projet m’a bien accueilli et m’a soigné, j’ai reçu un kit d’hygiène m’aidant sur ma route migratoire et j’ai reçu des plats très bien préparés avec du jus et de l’eau. Depuis que j’ai commencé la migration, il y a deux ans, je n’ai jamais vu un projet qui assiste et protège des migrants vulnérables gratuitement. J’avais commencé à désespérer étant malade et en besoin alimentaire. Ce projet m’a sauvé.

Je suis vraiment très satisfait des services reçus surtout du respect de la dignité du migrant. Le point le plus important que j’ai salué c’est de ni encourager ni décourager le migrant en plus de l’assister en cas de difficultés engageant sa dignité. Merci infiniment a ce projet de migration. »

Related news & stories