FIIAPP

Groupes d’Action Rapide - Surveillance et d’Intervention au Sahel - GARSI Sahel

NEWS | 28 February 2021

Depuis la fin de l’année 2016 (et jusqu’à la fin d’avril 2021, dans le cas de la Mauritanie), le Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique (FFUE) de l’Union européenne finance le projet Groupes d’Action Rapides – Surveillance et Intervention au Sahel (GAR-SI Sahel) dont l’objectif est de contribuer à la sécurité des populations et à la stabilisation des États membres du G5 Sahel et du Sénégal, en le dotant d’unités spécialisées composées de membres des forces de sécurité à statut militaire (Gendarmerie) pour contrôler leurs territoires et lutter de manière efficace contre le terrorisme et tous type de trafics illicites (d’êtres humaines, d’armes, d’essence, de stupéfiants, etcetera). Sous le lead de l’Espagne, la mise en œuvre opérationnelle est menée par un consortium composé des Gendarmeries française, italienne et portugaise.

Les caractéristiques principales du GAR-SI sont l’autonomie, la robustesse et la flexibilité pour adapter les techniques et les procédures en fonction des menaces et répondre efficacement à l’objectif principal qui reste le contrôle du territoire et la sécurité des populations.

En Mauritanie, un Coordinateur espagnol (de la Guarda civil espagnole) et un Coordinateur adjoint (de l’Arme dei Carabinieri) accompagnent et supervisent la mise en œuvre du GAR-SI en Mauritanie. Ayant commencé en Mauritanie, avec le soutien à la création d’une 1ère unité GAR-SI en 2017 (pleinement opérationnelle et autonome à présent), le projet se trouve actuellement dans une nouvelle phase de mise en œuvre, qui a pour objectif de former, équiper et accompagner lors des premières missions sur le terrain, une deuxième unité qui sera basée à Aioun el Atrouss, dans le sud du pays qui a fini sa formation.

C’est ainsi que la réalisation de missions opérationnelles sur le terrain a récemment commencé depuis fin 2020 consistant en des missions de sécurisation de la capitale et ensuite des déploiements l’intérieur du Pays. Parmi ses résultats les plus significatifs, on peut citer la participation dans une opération de la Gendarmerie Nationale qui a abouti à la découverte d’un réseau criminel de migration clandestine et irrégulière. Le GAR-SI grâce à ses travaux d’investigation, et notamment à ses équipes spécialisées en renseignement et police judiciaire (qui ont été aussi été formés sur le respect des droits humains et des migrants) ont contribué de manière significative au succès de l’opération.

Compte tenu des résultats obtenus par la 1ère Compagnie GAR-SI, la création de la 2ème Compagnie contribue davantage à la sécurité nationale du pays, en permettant de réduire le taux de criminalité, élément prioritaire pour favoriser le développement économique du pays.

Groupes d’Action Rapide - Surveillance et d’Intervention au Sahel
FIIAPP

Related news & stories