ARCHIPELAGO – 2ème appel à propositions lancé !

NEWS | 04 November 2019

ARCHIPELAGO est un programme sur 4 ans (2019/2022) financé à hauteur de 15 millions d’euros, dans le cadre du Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’Union européenne pour l’Afrique et dont l’objectif principal est d’améliorer l’employabilité des jeunes par des actions ciblées de formation professionnelle et de renforcement des capacités entrepreneuriales des dirigeants de PME dans 12 pays du Sahel et de la zone du Lac Tchad (Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal, Tchad).
Le 2ème appel à proposition vient d’être lancé :  il prévoit un financement de 400 000 à 500 000 euros pour des projets à mettre en œuvre dans les pays suivants: Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal, Tchad. La subvention couvre 100% du total des coûts éligibles de l'action.

 

Qui peut prétendre à un financement ? 


Consortium d’au moins deux partenaires : l'un issu de l'un des pays africains couverts par le présent appel à propositions (Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal, Tchad) et l’autre venant de l'un des États membres de l’Union européenne.
Les candidats doivent être des entités légales et à but non lucratif.
Les candidats seront des organisations de soutien aux entreprises, des centres de formation et toutes autres organisations à la formation professionnelle et l'appui aux entreprises.

 

Quels sont les projets qui pourraient être financés ? 


Les projets qui contribuent à mieux faire correspondre l'offre de travail (compétences disponibles sur le marché du travail) à la demande (générée par le secteur privé local et la croissance économique productive).
Les résultats attendus de cet appel à propositions sont les suivants:

  • Le secteur privé et les jeunes seront informés des opportunités de formation offertes par les institutions liées à l'enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP) afin de mieux adapter l'offre de main-d'œuvre aux besoins du marché.
  • Les jeunes recevront une formation et des compétences correspondant aux besoins des entreprises du secteur privé.
  • Le développement économique local et l’esprit d’entreprise seront renforcés.
  • Les services et la performance globale des organisations de soutien aux entreprises et des centres de formation professionnelle et d'entrepreneuriat dans la région du Sahel et du lac Tchad seront améliorés

 

Plus d’information, date limite pour les soumissions et accès aux documents de l’appel d’offre : ARCHIPELAGO

Related news & stories