Emploi, affaires sociales et inclusion

Travailler ensemble

Promouvoir les actions communes afin de maximiser l’impact de l’investissement dans les compétences recèle un fort potentiel. Les politiques et les actions en matière de compétences font intervenir de nombreux acteurs.

Les ministères nationaux et les autorités régionales, les prestataires d'­enseignement et de formation, les secteurs d'activité concernés eux-mêmes, les organismes de recherche, les partenaires sociaux, les chambres de commerce et les agences pour l’emploi ne sont qu'une partie de ceux qui ­contribuent à faire des possibilités de perfectionnement des compétences et de reconversion une réalité

Des efforts concertés peuvent permettre d'apporter plus de clarté aux particuliers et aux entreprises tout au long de la chaîne de valeur, de réduire les coûts et de se concentrer sur les priorités.

Pacte pour les compétences

Afin de promouvoir les partenariats de perfectionnement et de reconversion entre les différentes parties prenantes, la stratégie européenne en matière de compétences a présenté le pacte pour les compétences, qui vise à mobiliser tous les acteurs concernés pour mettre en commun leurs ressources et soutenir le développement humain.

Plan de coopération sectorielle en matière de compétences

Le plan de coopération sectorielle renforce les efforts des parties prenantes et est financé par le programme Erasmus+.

Dans le cadre de ce plan, les parties prenantes collaborent au sein de partenariats sectoriels dénommés «alliances pour la coopération sectorielle en matière de compétences», afin d’élaborer et de mettre en œuvre des stratégies visant à remédier aux pénuries de compétences dans ces secteurs.

Alliance européenne pour l’apprentissage

L’Alliance européenne pour l’apprentissage (EAfA) rassemble les autorités nationales et les principales parties prenantes dans le but de renforcer la qualité, l’offre et l’image globale des apprentissages dans toute l’Europe.

Dans le paquet «Soutenir l’emploi des jeunes: un pont vers l’emploi pour la prochaine génération», la Commission donne un nouvel élan à l’Alliance européenne pour l’apprentissage, qui encouragera les coalitions nationales, soutiendra les PME et renforcera la participation des partenaires sociaux (organisations syndicales et patronales).

Aucune actualité correspondante ces six derniers mois.

Partager cette page