Emploi, affaires sociales et inclusion

Garantie pour la jeunesse

En quoi consiste la garantie pour la jeunesse?

La garantie pour la jeunesse est un engagement pris par l’ensemble des pays de l’UE de veiller à ce que tous les jeunes âgés de moins de 25 ans puissent bénéficier d'une offre de qualité pour:

  • un emploi,
  • une formation continue,
  • un apprentissage, ou
  • un stage

dans les quatre mois suivant la perte de leur emploi ou la fin de leurs études.

Tous les pays de l’UE se sont engagés à mettre en œuvre la garantie pour la jeunesse dans une recommandation du Conseil d’avril 2013.

Résultats obtenus à ce jour

La garantie pour la jeunesse est devenue une réalité dans toute l’Union européenne. Elle a contribué à améliorer la vie de millions de jeunes Européens.

  • Depuis 2014, plus de 5 millions de jeunes participent chaque année à des dispositifs de la garantie pour la jeunesse.
  • Depuis 2014, chaque année, plus de 3,5 millions de jeunes inscrits dans de ces dispositifs ont accepté une offre d’emploi, de formation continue, de stage ou d’apprentissage. 
  • L’initiative pour l’emploi des jeunes a fourni une aide directe à plus de 2,4 millions de personnes dans toute l’UE.

Vidéos: Garantie pour la jeunesse/ Initiative pour l’emploi des jeunes: témoignages et projets

5 ans après la création de la garantie pour la jeunesse, la situation des jeunes sur le marché du travail s’est sensiblement améliorée:

  • l’UE compte 2,3 millions de jeunes chômeurs et 1 million de jeunes «NEET» (ne travaillant pas et ne suivant ni études ni formation) de moins.
  • Le chômage des jeunes a reculé, passant d’un niveau record de 24 % en 2013 à 14 % en 2019.
  • La part des 15-24 ans sans emploi et ne suivant ni études ni formation (NEET) est passée de 13,2 % en 2012 à 10,3 % en 2018.

Si les jeunes ont bénéficié de l’amélioration de la situation économique en Europe, la garantie pour la jeunesse semble avoir participé à la progression enregistrée jusqu’à présent: elle a ouvert de nouvelles possibilités aux jeunes et a joué un rôle moteur dans les réformes structurelles et l’innovation.

La Commission continuera de soutenir le déploiement complet des dispositifs nationaux de garantie pour la jeunesse. Le socle européen des droits sociaux a réaffirmé l’engagement de l’UE en faveur de la garantie pour la jeunesse.

Communication: la garantie pour la jeunesse et l’initiative pour l’emploi des jeunes, trois ans après

Fiche d'information de l’UE sur la garantie pour la jeunesse et l’initiative pour l’emploi des jeunes

Réussites

Vous trouverez un aperçu des autres réformes et mesures nationales dans:

Comment les dispositifs de garantie pour la jeunesse ont-ils été mis en place?

La garantie pour la jeunesse a mis l’accent sur l’intervention précoce et la sensibilisation des jeunes NEET et a mis en évidence les lacunes dans les services proposés aux jeunes sans emploi. En conséquence, la majorité des services publics de l’emploi ont amélioré et étendu leurs services destinés aux jeunes.

Les réformes en matière d’apprentissage et de stages ont contribué à mieux préparer les jeunes à s’insérer dans le marché du travail et à acquérir les compétences recherchées. La coordination entre les politiques en matière d’emploi, d’éducation, d’action sociale et de jeunesse a été renforcée. De nouveaux partenariats ont été noués avec les partenaires sociaux, les services s’adressant aux jeunes et les organisations de jeunesse.

L’UE a aidé les États membres à élaborer leur plan national de mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse. La Commission contribue au suivi de la mise en œuvre des programmes nationaux et facilite l’apprentissage mutuel au moyen du programme d’apprentissage mutuel de la stratégie européenne pour l’emploi et des activités financées dans le cadre du programme de l’UE pour l’emploi et l’innovation sociale (EaSI).

Financement

L’initiative pour l’emploi des jeunes, ainsi que les investissements importants du Fonds social européen, constituent la principale ressource financière de l’UE pour soutenir la mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse sur le terrain pour la période de programmation 2014-2020.

L’initiative pour l’emploi des jeunes a débuté avec un budget de 6,4 milliards d’euros, destiné aux États membres les plus touchés. Le budget a ensuite été porté à 8,8 milliards en 2017, compte tenu de l'impact positif de l’initiative.

En donnant la priorité à l’emploi des jeunes dans leurs budgets nationaux, les États membres peuvent éviter des coûts plus élevés à l’avenir.

Partager cette page