Emploi, affaires sociales et inclusion

Pauvreté et exclusion sociale

Introduction

La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale est au cœur de la stratégie Europe 2020 de l'Union pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Plus de 120 millions de personnes étant menacées de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'Union européenne en 2008, ses dirigeants se sont engagés à réduire d'au moins 20 millions le nombre de personnes touchées par la pauvreté et l'exclusion d'ici à 2020.

Les grands défis à relever

Les économies des pays de l’UE se sont rétablies et l’amélioration de la situation a également profité aux plus vulnérables. En 2017, le nombre de personnes menacées de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l’UE était inférieur de 4,4 millions à celui d’avant la crise de 2008. Cela représente une baisse de plus de 10 millions par rapport au niveau record atteint en 2012.

Ce chiffre reste supérieur à l’objectif fixé dans la stratégie Europe 2020, mais plusieurs indicateurs se sont améliorés, comme le montrent ces statistiques de 2017:

  • 22,4 % des Européens sont menacés de pauvreté ou d'exclusion sociale — il s’agit plus précisément de 24,9 % des enfants européens, de 23,3 % des femmes et de 18,2 % des personnes de 65 ans ou plus;
  • 6,7 % des Européens vivent encore dans une situation de privation matérielle grave, bien que leur nombre ait diminué de manière significative;
  • 17 % des Européens disposent d'un revenu inférieur à 60 % du revenu médian dans leur pays;
  • 9,3 % des Européens vivent dans un ménage dans lequel personne n'a de travail.

Toutefois, tous les citoyens de l’Union n’ont pas bénéficié de la reprise économique de la même manière.

  • En moyenne, les 20 % de ménages les plus riches de l’UE gagnent cinq fois plus que les 20 % de ménages les plus pauvres.
  • Moins de personnes vivent dans un ménage sans emploi, mais leur niveau de pauvreté reste élevé, ou est en augmentation, atteignant quelque 60 % dans l’UE.
  • La proportion de travailleurs pauvres augmente dans un certain nombre d’États membres et s’élève à 9,6 % dans l’ensemble de l’UE.
  • Dans l’UE, 30,1 % des personnes handicapées sont menacées de pauvreté ou d’exclusion sociale, contre 20,9 % des personnes valides.
  • Les systèmes de protection sociale des différents pays de l’UE n’ont pas tous la même efficacité. Le système le plus performant a réduit le risque de pauvreté de 57 %, tandis que le moins efficace l’a réduit de 16 % (la moyenne de l’UE étant de 34 %).

Les mesures qui ont été prises

Le socle européen des droits sociaux consacre 20 principes qui confèrent aux citoyens de l’UE des droits nouveaux et plus effectifs. Ils portent sur les trois grands domaines suivants:

  • l’égalité des chances et l’accès au marché du travail;
  • des conditions de travail équitables;
  • la protection et l’inclusion sociales.

Il s’agit d'un engagement commun des États membres, des institutions européennes et des principaux acteurs concernés en faveur de la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, fondé sur les objectifs fixés dans le train de mesures sur les investissements sociaux.

Partager cette page