Emploi, affaires sociales et inclusion

Slovaquie - Allocations de chômage

Quels sont vos droits et vos responsabilités lorsque vous perdez votre emploi en Slovaquie, ou lorsque vous êtes à la recherche d’un emploi dans un autre État membre de l’UE. Vous apprendrez aussi ce qu’il faut faire si vous venez de Slovaquie et perdez votre emploi à l’étranger.

Quand puis-je demander des allocations ?

Vous avez en principe droit au paiement des allocations de chômage dans l’État dans lequel vous étiez employé en dernier lieu.

Dans le cas où en tant qu'un travailleur frontalier vous vous retrouvez au chômage, le versement des allocations de chômage relève de l’État dans lequel vous résidez. Pour les travailleurs frontaliers qui ont effectué le travail en tant que salariés ou en tant que travailleurs indépendants dans un autre État membre de l’UE, et ils ont eu une résidence en Slovaquie, les allocations de chômage sont versées par l'assurance sociale. Le travailleur frontalier slovaque peut en outre faire valoir ses droits auprès des agences pour l’emploi des États membres de l’UE sur le territoire duquel il a été employé pour la dernière fois.

Si vous avez travaillé en Slovaquie, vous avez droit aux allocations de chômage si votre revenu issu d’un travail régulier ou occasionnel ou de votre activité créative lors de l’inscription à l’office local du travail, des affaires sociales et de la famille ne dépasse pas le minimum vital (à savoir 205,07 € par mois au 1er juillet 2018) et si cette relation d’emploi n’excède pas un total de 40 jours par année civile. S'enregistrer est un droit, pas une obligation.

Quelles conditions dois-je remplir ?

L’inscription au registre des demandeurs d’emploi doit être demandée en personne en présentant par écrit une demande d’inscription au registre des demandeurs d’emploi ou une demande d’inscription au registre après une inscription répétée.

Vous devez vous présenter à l’office du travail, des affaires sociales et de la famille du lieu de votre résidence permanente avec une pièce d’identité valide (carte d’identité ou passeport), une preuve de la cessation d’emploi (accord de la cessation d’emploi, licenciement, fiche de paie), en cas des diplômés, une preuve du plus haut niveau d’étude atteint.

Vous êtes responsable de la recherche active d’emploi que vous devez prouver sous diverses formes au moment et à l’endroit désigné par l’office du travail, des affaires sociales et de la famille.

Vous êtes tenu, dans les trois à huit jours de calendrier, de signaler à l’office du travail, des affaires sociales et de la famille  tout changement dans vos données personnelles et vous devez vous tenir à disposition de l’office du travail, des affaires sociales et de la familledans les trois jours ouvrables suivant toute convocation.

Si vous voulez chercher un emploi dans un autre État membre de l’UE et en même temps vous désirez garder le droit aux allocations chômage, vous devez communiquer à l’office du travail, des affaires sociales et de la famille la date de votre départ vers un autre État membre de l’UE.

Que puis-je demander et comment puis-je exercer mes droits ?

Services d’informations

Office du travail, des affaires sociales et de la famille (en fonction du lieu de résidence

Plan d’action individuel (pour les candidats défavorisés)

Office du travail, des affaires sociales et de la famille

Allocations de chômage

Assurance sociale

Le droit aux allocations de chômage (dávka v nezamestnanosti) peut être demandé à la succursale locale de l'assurance sociale sur la base des documents (avis d'inscription au registre des demandeurs d’emploi) de l’office local du travail, des affaires sociales et de la famille.

Le droit aux allocations de chômage est accordé si, au cours des quatre années précédant l’inscription comme demandeur d’emploi, vous avez bénéficié d’une assurance chômage de votre employeur ou de votre propre décision, vous étiez volontairement inscrit à l’assurance chômage pendant deux ans au moins. Par exemple, un travailleur indépendant peut remplir les conditions du droit aux allocations de chômage s’il a fermé son entreprise et a cotisé volontairement à l’assurance chômage pendant qu’il exerçait son activité.

L’allocation de chômage est octroyée pendant six mois au maximum en fonction du nombre de jours ouvrés au cours d’un mois. Son montant est d’environ 50 % du dernier salaire.

Lorsque vous percevez les allocations, vous êtes tenu de communiquer dans les huit jours à l’assurance sociale tout changement de nom et prénom ou changement d’adresse où vous résidiez, ainsi que votre radiation du registre de l’agence pour l’emploi.

Glossaire

  • Le salaire brut est le revenu brut total, taxes et autres prélèvements compris ;
  • Le travailleur frontalier exerce une activité salariée ou non sur le territoire d’un État membre de l’UE et séjourne sur le territoire d’un autre État membre de l’UE, où il retourne en principe chaque jour ou au moins une fois par semaine.

Documentation nécessaire

Connaissez vos droits

Lien vers d’autres informations de la Commission européenne :

Qui contacter pour obtenir des conseils sur la sécurité sociale ?

Office central du travail, des affaires sociales et de la famille (Ústredie práce, sociálnych vecí a rodiny)
Département des services de l’emploi;
Špitálska 8, 812 67, Bratislava

Office du travail, des affaires sociales de la famille (Úrad práce, sociálnych vecí a rodiny)
Unité des services au citoyen
Unité des services de l’emploi

Liste des bureaux du travail, des affaires sociales et de la famille

Agence d'assurance sociale (Sociálna poisťovňa)
Tél.: +421 800 123 123

Liste des agences d'assurance sociale en Slovaquie

Aucune actualité correspondante ces six derniers mois.

Partager cette page