Emploi, affaires sociales et inclusion

Lituanie - Pension de retraite

Suis-je concerné?

Le système de pension en Lituanie est constitué de trois piliers, dans lesquels la pension est cumulée différemment.

1er pilier : le système d'assurance sociale nationale, lorsque les personnes sont assurées par l'assurance pension sociale nationale ou s'assurent par leurs propres moyens à celle-ci. Les cotisations à la pension de retraite d'assurance sociale sont payées au Fonds national d'assurance sociale par l'employeur (23,3 % - à compter du 1er juillet 2017 : 22,3 %) et l'employé (3 %). Avec ses cotisations, le Fonds national d'assurance sociale paye les pensions. Les personnes qui sont assurées (assurance volontaire) pendant une certaine durée ont droit à une pension vieillesse. Les personnes assurées à la pension d'assurance sociale à taux plein, mais qui n'ont pas atteint l'âge légal de la retraite, peuvent choisir de rediriger une part (2 %) de leurs cotisations d'assurance sociale nationale vers le fonds de pension, c'est-à-dire s'assurer dans le cadre d'un fonds de pension privé. 2e pilier : Dans ce cas, la personne devra verser une cotisation supplémentaire à partir de son revenu (2 % du revenu assuré) vers le fonds de pension choisi. En plus, une contribution à taux fixe sera versée dans le fonds à partir du budget de l’État (2 % du  salaire mensuel moyen brut des salariés du pays des quatre trimestres de l'année, selon les données publiées par le Département des statistiques de Lituanie). Les personnes ayant choisi de s'assurer dans le cadre d'un fonds de pension ne peuvent pas se retirer de ce pilier avant d'atteindre l'âge de la retraite.

3e pilier : cumul supplémentaire volontaire dans des fonds de pension ou adhésion à l'assurance-vie cumulative. Tout le monde peut y participer, y compris ceux, qui ne payent pas d'impôts au Fonds national d'assurance sociale et qui ne participent pas aux deux premiers piliers.

Les pensions d'assistance sociale sont versées aux personnes n'ayant droit aux pensions de retraite de l'assurance sociale ou dans le cas où ces pensions seraient minimes.

Quelles sont les conditions à remplir?

Pour avoir le droit de percevoir la pension de retraite du Fonds national d'assurance sociale, il est nécessaire de remplir les conditions suivantes :

  • avoir atteint l'âge légal de la retraite. Actuellement, l'âge légal de la retraite augmente progressivement tous les ans pour atteindre 65 ans. Pour connaître l'âge légal de la retraite, vous pouvez vous servir d'un calculateur ;
  • justifier au moins de la durée minimale d'affiliation à l'assurance pension - 15 ans (à compter de 2018, 30 ans sont requis pour pouvoir prétendre à la couverture obligatoire de l’assurance sociale en matière de pension. Cette limite sera progressivement augmentée chaque année suivante pour atteindre 35 ans en 2027).

Les personnes qui cumulent les pensions (2e pilier) obtiennent le droit à la prestation si elles ont atteint l'âge légal de la retraite ou si la pension de retraite anticipée leur a été attribuée.

Les personnes suivantes ont droit à une pension d'assistance sociale :

  • les personnes ayant atteint l'âge de la retraite. L'âge de la retraite est augmenté chaque année pour atteindre 65 ans ;
  • les personnes n'ayant pas droit à la pension de retraite de l'assurance sociale ou dans le cas où cette pension serait minime.

Quels sont mes droits et comment les faire valoir?

Le droit à la pension de vieillesse exige un minimum de 15 ans d'assurance sociale obligatoire.

Vous pouvez vous adresser à l'une des antennes locales du Fonds national d'assurance sociale trois mois avant la date anniversaire d'âge légal de retraite ou à n'importe quel autre moment postérieur à cette date.

Les personnes qui cumulent les pensions doivent s'adresser à leur compagnie de fonds de pension qui va déterminer si elles doivent adhérer à la rente viagère (voir le glossaire) ou si elles peuvent bénéficier de la prestation cumulée sous forme de montant forfaitaire ou en versements périodiques.

Les pensions d'assistance sociale vieillesse dépendent du taux de la pension d’assistance sociale de base établi par le gouvernement et du coefficient qui peut varier entre 0,9 et 1 (117 EUR ou 130 EUR) en fonction du groupe de personnes.

Afin de calculer le montant à attribuer, des facteurs tels que le nombre d'enfants élevés (jusqu’à cinq) et la période pendant laquelle une personne handicapée a été assistée (jusqu’à15 ans) sont pris en compte.

Les pensions de l'assistance sociale sont versées à partir de la date de jouissance. Elles peuvent être versées rétroactivement jusqu'à 12 mois avant le dépôt des justificatifs auprès de l'administration municipale.

Glossaire

  • Fonds national d'assurance sociale - principal organe d'administration des régimes d'assurance, sous le ministère de la sécurité sociale et du travail.
  • Revenu assuré - tous les revenus de la personne, sur lesquels sont basées les cotisations sociales.
  • Rente viagère - rente de pension versée à l'assuré jusqu'à son décès ; tout le risque lié au paiement est supporté par celui qui la verse - la compagnie d'assurance qui s'occupe de l'assurance-vie.

Documents à fournir

Connaissez vos droits

Ces liens vous permettront de connaître vos droits. Ce ne sont pas des sites de la Commission européenne et les informations qu'ils contiennent ne reflètent pas forcément le point de vue de la Commission :

Publication de la Commission et sites web :

Contacts

Le Fonds national d'assurance sociale, tél. 1883 ou +37 052500883

L'Autorité de surveillance de la Banque de Lituanie, tél. +37 052680501, Courrier électronique : pt@lb.lt

Partager cette page