Emploi, affaires sociales et inclusion

Hongrie - Prestations de chômage

Dans quelle situation puis-je en bénéficier?

Un demandeur d'emploi est une personne inscrite au chômage auprès du Bureau régional de la capitale ou du Bureau départemental, c'est-à-dire une personne qui remplit les conditions statutaires et autres pour pouvoir travailler (par ex. qui n'a pas besoin d'un permis de travail). Les citoyens de l'UE/EEE sont considérés comme des demandeurs d'emploi même s'ils ont besoin d'un permis. Un demandeur d'emploi ne peut pas être étudiant à plein temps ou être bénéficiaire d'une pension de retraite ou de l'allocation en cas de réduction de la capacité de travail (megváltozott munkaképességű személyek ellátásai), ni percevoir un revenu provenant d'autres activités, à l'exception du travail occasionnel. Un demandeur d'emploi doit coopérer avec le Bureau régional de la capitale ou avec le Bureau départemental.

Quelles conditions dois-je remplir?

Un demandeur d'emploi doit avoir travaillé au moins 360 jours au cours des trois dernières années pour pouvoir ouvrir des droits d'allocation de chômage, à hauteur d'un jour indemnisé pour dix jours travaillés. Ainsi, la durée d'indemnisation minimale est de 36 jours et la durée d'indemnisation maximale de 90 jours.

L'allocation transitoire peut être accordée aux demandeurs d'emploi approchant l'âge de la retraite.

Le système d'assurance chômage comporte des aides actives et passives.

Des informations sur le marché du travail, l'orientation professionnelle et le conseil en matière de travail, de carrière, de recherche d’emploi et de réadaptation, l’orientation de carrière, le soutien local à l’emploi et les offres d'emploi, ainsi que le conseil en matière de poste de travail et le replacement professionnel constituent les services disponibles pour le marché du travail, dans le cadre des outils des politiques actives du marché du travail.

Un demandeur d'emploi a également le droit de suivre une formation ou un programme d'aide à la création d'entreprise. De plus, il existe divers types d'aide à l'emploi pour les employeurs (notamment au profit des demandeurs d’emploi défavorisés, comme les jeunes et les travailleurs handicapés), comme les subventions salariales pour la création et le maintien d'emplois. Les aides passives comportent l'allocation de chômage, qui sont une aide financière dont peuvent bénéficier les personnes ayant perdu leur emploi, et l'allocation transitoire pour les demandeurs d'emploi approchant l'âge de la retraite. Il n'existe pas d'aide spécifique pour les personnes indépendantes assurées, qui bénéficient de la même allocation que les employés.

À quoi ai-je droit et comment le demander?

Allocation de chômage (Álláskeresési járadék)

La loi prévoit que l'allocation de chômage peut être versée pour une période maximale de 90 jours, et équivaut à 60 % du montant du dernier salaire moyen, dans une limite n'excédant pas 100 % du salaire minimum (c.-à-d. 138 000 HUF en 2018).

Le montant de cette allocation est calculé sur la base du salaire moyen des quatre derniers trimestres précédant la perte de l'emploi. Si le demandeur d'emploi a travaillé pour plus d'un employeur durant cette période, le montant de l'allocation est calculé sur la base du total des salaires perçus auprès de tous les employeurs. Si le salaire moyen du demandeur d'emploi ne peut être déterminé, le montant de l'allocation est calculé sur la base de 130 % du salaire minimum national.

L'aide prendra fin:

  • à la demande du bénéficiaire;
  • si le bénéficiaire est éligible à l'allocation de réduction de la capacité de travail;
  • si le bénéficiaire perçoit un revenu provenant d'autres activités pendant une période supérieure à 90 jours, à l'exception du travail occasionnel;
  • si le bénéficiaire décide de suivre un programme de formation indemnisée à hauteur du salaire minimum;
  • si le bénéficiaire s'inscrit à un programme d'études à plein temps;
  • à la fin de la période d'indemnisation;
  • en cas de décès du bénéficiaire.

L'aide sera suspendue:

  • si la personne est radiée;
  • si la personne ne remplit pas les critères statutaires de demandeurs d'emploi;
  • si la personne ne respecte pas l'obligation de se présenter;
  • si la personne refuse une offre raisonnable d'emploi proposée par l'agence pour l'emploi;
  •  si la personne ne s'inscrit pas à une formation indemnisée à hauteur du salaire minimum;
  • si la personne ne participe pas au programme d'aide au retour sur le marché du travail;
  • si la personne ne remplit pas l'obligation de rendre des comptes auprès de l'agence pour l'emploi sur ses éventuelles activités rémunérées.

Allocation transitoire de préretraite (nyugdíj előtti álláskeresési segély)

La loi interdit toute différence de traitement entre les divers groupes de personnes sans emploi. Ainsi, l'allocation transitoire de préretraite peut être perçue par un demandeur d'emploi:

  • qui atteindra l'âge de la retraite dans les cinq ans,
  • qui a bénéficié de l'allocation de chômage (álláskeresési járadék) pendant une période d'au moins 45 jours qui a pris fin ou dont l'aide a été suspendue suite à une embauche et qui n'a plus droit à l'allocation de chômage;
  • qui atteindra l'âge de la retraite dans cinq ans maximum ou dans les trois ans à dater de la fin de l'allocation de chômage;
  • qui ne bénéficie pas déjà d'une aide à la préretraite (korhatár előtti ellátás), de l'allocation d'ancien combattant (szolgálati járandóság), d'une pension d'artiste de dance (táncművészeti életjáradék) ou d'une pension transitoire pour mineurs (átmeneti bányászjáradék);
  • qui a cumulé une période suffisante de cotisation pour l'ouverture des droits à une pension de retraite (normalement 15 ans).

Les réglementations en vigueur prévoient que l'allocation transitoire peut être versée jusqu'à ce que le bénéficiaire soit éligible à une pension de retraite ou à l'allocation en cas de réduction de la capacité de travail (megváltozott munkaképességű személyek ellátása). Le montant de l'indemnité équivaut à 40 % du salaire minimum (55 200 HUF) à la date du dépôt de la demande. Si le calcul du montant de l'indemnité de chômage est basé sur un montant inférieur à celui précité, l'aide sera égale au montant le plus faible.

Le demandeur d'emploi bénéficiaire de cette allocation a le droit de travailler. Contrairement à l'allocation de chômage, les revenus perçus n'ont pas d'impact sur le versement de cette aide. Les autres dispositions s'appliquant à l'annulation ou la suspension de l'indemnisation du demandeur d'emploi sont généralement les mêmes que celles de l'allocation de chômage.

Éventuels formulaires à remplir

Les formulaires E301 ou PDU1 sont fournis par le Bureau régional de la capitale et le Bureau départemental.

Connaître vos droits

Le lien ci-dessous évoque vos droits légaux. Il ne s’agit pas d’un site Internet de la Commission européenne et il ne reflète pas le point de vue de cette dernière:

Publications et site Internet de la Commission européenne:

Qui contacter?

Toute personne ayant perdu son emploi doit s'inscrire auprès du Bureau régional de la capitale et du Bureau départemental. Elle doit faire la démarche de s'inscrire pour rechercher activement un emploi et coopérer avec le Bureau régional de la capitale et le Bureau départemental.

Ministère des finances

Pénzügyminisztérium

József nádor tér 2-4

1051 Budapest
HONGRIE

http://www.kormany.hu/hu/nemzetgazdasagi-miniszterium

Partager cette page