Emploi, affaires sociales et inclusion

Hongrie - Prestations de retraite

Le présent chapitre fournit des informations concernant les prestations de retraite et de préretraite en Hongrie.

Dans quelle situation puis-je en bénéficier?

Les différentes allocations versées dans le cadre du système de retraite légal sont la pension de retraite (seulement après l'âge légal de la retraite), l'allocation de retraite anticipée pour les femmes qui ont cotisé au moins 40 ans (nők 40 év jogosultsági idővel) et l'allocation de veuvage.

Toute personne qui a atteint l'âge légal de la retraite et cotisé un nombre d'années suffisant au système de sécurité sociale est éligible à une pension de retraite.

Lorsqu’une personne encore employée à plein temps introduit une demande de pension, la cessation de cet emploi rémunéré ne constitue plus une condition d’éligibilité pour l’obtention de la pension. Les bénéficiaires de la pension de retraite qui exercent une activité indépendante doivent également cotiser au système de retraite et la prestation est suspendue jusqu’à la fin de l’année calendrier si leur revenu équivaut à 18 fois le salaire minimum.

Quelles conditions dois-je remplir?

Pension de retraite (Öregségi nyugdíj)

Toute personne qui a atteint l'âge légal de la retraite et cotisé un nombre d'années suffisant au système de sécurité sociale est éligible à une pension de retraite. L'âge légal de la retraite a été progressivement repoussé (d'une demi-année par groupe d'âge) à partir de 2010, les personnes nées en 1957 et après atteindront donc l'âge légal à 65 ans, à partir de 2022. En 2020, les personnes nées en 1956 peuvent prendre leur retraite à 64 ans et 183 jours.

Allocation de retraite anticipée

L'allocation de retraite anticipée pour les femmes qui ont cotisé au moins 40 ans ('öregségi nyugdíj nők számára 40 év jogosultsági idővel') peut être perçue par toute femme qui a cotisé pendant au moins 40 ans au système de sécurité sociale et cessé toute activité rémunérée. La période de cotisation porte sur toute période durant laquelle la personne a exercé une activité rémunérée et bénéficié d'une allocation pour la garde de nourrison (Csecsemőgondozási díj), de l'aide à la garde d'enfants (Gyermekgondozási díj), de l’allocation d’adoption (Örökbefogadói díj) (à partir du 1er janvier 2020), de l'allocation de garde d'enfant à domicile (gyermekgondozási segély) (jusqu’au 31 décembre 2015), de l’allocation pour la garde d’enfant (Gyermekgondozást segítő ellátás) (à partir du 1er janvier 2016) et de l’allocation de soutien aux familles nombreuses (gyermeknevelési támogatás), de l'aide d'accompagnement aux soins (Ápolási díj) ou de l’aide pour garde et soin d’enfants à domicile (gyermekek otthongondozási díja). Une période minimale de 32 ans d'activité rémunérée est exigée en plus des périodes d'indemnisation des allocations précitées ou de 30 ans pour les bénéficiaires de l'aide d'accompagnement aux soins ou de l’aide pour garde et soins d’enfants à domicile. La durée de cotisation nécessaire pour être éligible à une pension de retraite est réduite d'un an par enfant élevé dans le foyer pour les femmes ayant eu 5 enfants ou plus, dans une limite maximale de 7 ans de réduction.

L'« allocation de préretraite » ('korhatár előtti ellátás') est versée :

  • aux personnes qui ont atteint l'âge légal de la retraite et cotisé pendant une durée suffisante pour bénéficier d'une pension de retraite anticipée (Előrehozott öregségi nyugdíj) ou d'une pension de retraite anticipée à taux réduit (Csökkentett összegű előrehozott öregségi nyugdíj) avant le 31 décembre 2011 ;
  • les personnes qui bénéficient de l'ancien dispositif de pension de retraite anticipée liée à la pénibilité du travail (korkedvezményes öregségi nyugdíj) avant la date d'ouverture des droits à la pension de retraite anticipée avant le 31 décembre 2012 ; il était possible de bénéficier de ces périodes d’octroi jusqu’au 31 décembre 2014 ; l’allocation continuera à être versée aux personnes qui y ont eu droit avant cette date-là jusqu’à l’âge de départ à la retraite.
  • les personnes qui bénéficient d'une pension de mineur (bányásznyugdíj) avant le 31 décembre 2011 ;
  • les personnes qui bénéficient d'une pension d'artiste avant le 31 décembre 2011 ;
  • les personnes qui ont perdu ou quitté leur emploi avant le 1er janvier 2012 et qui sont éligibles à l'allocation de retraite anticipée à cette date, sous réserve de certaines conditions ;
  • les personnes qui avaient droit à une pension de la fonction publique en tant que professionnels des forces armées (szolgálati nyugdíj) avant le 31 décembre 2011.

Les personnes éligibles à une pension de retraite anticipée liée à la pénibilité du travail peuvent également solliciter une allocation de préretraite si la période avant qu'elles n'atteignent l'âge de la retraite est inférieure ou égale au nombre d'années durant lesquelles elles ont bénéficié de la pension de retraite anticipée liée à la pénibilité au travail depuis le 31 décembre 2012 ou, si la personne a ouvert ses droits en 2012, jusqu'au jour précédent le jour d'ouverture des droits à cette allocation.

Allocation de préretraite

Le « Programme de prime à l'âge » est conçu pour maintenir l'emploi des personnes âgées. L'objectif de ce programme est de faciliter le départ à la retraite des employés du secteur public en leur permettant de continuer à occuper un emploi à temps partiel. Les employés du secteur public qui atteindront l'âge légal de la retraite dans les trois années suivantes et qui ont occupé un poste au sein de la fonction publique pendant au moins 25 ans peuvent bénéficier de ce dispositif de réduction du nombre d'heures de travail tout en continuant à percevoir 70 % de leur salaire à taux plein. Cette période est comptabilisée comme période de cotisation au système de sécurité sociale. Cette allocation est considérée comme une forme de préretraite.

À quoi ai-je droit et comment le demander?

Pour bénéficier de ces dispositifs, il faut déposer une demande en remplissant un formulaire standard. Toute personne qui vit en Hongrie, peut déposer ce formulaire auprès des bureaux d’arrondissement dans la capitale ou de l’administration du comté de son lieu de résidence (fővárosi és megyei kormányhivatalok járási hivatalai (lakóhely szerinti)), sur place, par la poste ou par e-mail.

Pour ce qui est des pensions de retraite internationales, les demandes doivent être déposées auprès de l’administration de la ville de Budapest, bureau du 8ème arrondissement (Budapest Főváros Kormányhivatal VIII. kerületi Hivatal).

Le montant de cette pension dépend du salaire moyen et de la durée de cotisation. Le salaire moyen, utilisé pour calculer la pension de retraite, est déterminé, de façon générale, sur la base du revenu de référence pour les cotisations entre le 1er janvier 1988 et la date de départ à la retraite.

Allocation minimum de retraite

Le système de retraite hongrois prévoit un montant minimum légal de retraite, auquel toute personne ayant cotisé pendant au moins 20 ans, à hauteur d'au moins 28 500 HUF par mois, est éligible. Si le montant du salaire de base de référence des cotisations est inférieur au montant minimum légal de la retraite, l'allocation sera égale à 100 % du montant du salaire moyen.

Report de la retraite

Les personnes qui ont cotisé pendant 20 ans et atteint l'âge de la retraite, qui ne sont pas encore bénéficiaires d'une pension de retraite et qui ont continué à travailler pendant au moins 30 jours, sont éligibles à une augmentation de 0,5 % du montant de la pension à laquelle elles ont droit, pour chaque période de 30 jours de travail supplémentaires. Dans ce cas, le montant final de la pension peut excéder le salaire mensuel de référence de cotisation.

Aides aux frais d'obsèques

L'administration locale peut octroyer une aide pour couvrir les frais d'obsèques sans y être contrainte.

La prise en charge des obsèques par les services publics : le maire de la commune, en ce incluse la localité où le décès a eu lieu, doit s'assurer que la personne est inhumée aux frais de l'État dans un délai de 30 jours à dater de la notification du décès, si personne ne peut assumer ces frais, si la personne responsable est introuvable ou si elle refuse de les assumer. Le coût des obsèques est remboursé par la commune de résidence de la personne à la date de son décès.

Éventuels formulaires à remplir

Les formulaires de demande peuvent être téléchargés sur le site Internet du Trésor public hongrois ou sont disponibles auprès de tous les organismes de la sécurité sociale.

Connaître vos droits

Publications et site Internet de la Commission européenne :

Qui contacter?

Administration de la ville-capitale Budapest, bureau du 8ème arrondissement

Budapest Főváros Kormányhivatal VIII. kerületi Hivatal
Budapest
Fiumei út 19/A
1081 HONGRIE
Adresse postale : 1916 Budapest

http://www.kormanyhivatal.hu/hu/budapest

Aucune actualité correspondante ces six derniers mois.

Partager cette page