Skip to main content
Research and Innovation logo

Le jumelage renforce les capacités de recherche de la Croatie dans les géosciences

Pour renforcer ses capacités de recherche, le service géologique croate s’est tourné vers le jumelage. Grâce à GeoTwinn, financé par l’UE, il a été jumelé avec deux autres instituts de recherche et a bénéficié d’une formation en recherche géoscientifique, afin d’acquérir les capacités et compétences pour étudier les risques géologiques, précieuses pour les Croates et les citoyens de l’UE.

© Ximinez #3547797, source: stock.adobe.com 2021

PDF Basket

No article selected

La pléthore de centres de recherche à la pointe de l’industrie et d’universités de renommée mondiale a conféré à l’UE un statut de leader mondial dans la recherche et l’innovation. Cela dit, pour conserver cet avantage concurrentiel, l’Europe doit prendre des mesures pour veiller à ce que cette recherche ne reste pas confinée entre quatre murs.

«La recherche étant dispersée à travers tout le continent, il existe un risque très élevé que les instituts et les universités finissent par travailler chacun(e) de leur côté», déclare Nina Hećej, assistante de projet au service géologique national croate (HGI-CGS). «Lorsque la recherche a lieu en circuit fermé, nous passons souvent à côté d’occasions de renforcer notre travail par le biais de la collaboration.»

Pour contribuer à réduire ce risque, l’UE préconise le recours au jumelage. «Grâce au jumelage, nous pouvons considérablement renforcer la capacité de recherche et de technologie d’une organisation en la jumelant avec au moins deux autres instituts de recherche de premier plan originaires d’autres pays», ajoute Nina Hećej.

Nina Hećej a pu constater de ses propres yeux, dans le cadre du projet GeoTwinn, financé par l’UE, les avantages du jumelage. Le projet visait à renforcer les capacités de recherche du HGI-CGS en le jumelant avec deux instituts de recherche en géosciences de premier plan au niveau mondial: le Geological Survey of Denmark and Greenland (GEUS) et le British Geological Survey of United Kingdom Research and Innovation (BGS-UKRI).

Collaboration et échange de connaissances

L’objectif premier du jumelage était de renforcer les capacités internes du HGI-CGS. Pour ce faire, le projet a coordonné 14 échanges de personnel à court terme, neuf visites d’experts ainsi qu’une série d’ateliers. «Ces actions ont offert une excellente occasion à notre personnel de suivre une formation pratique et personnalisée dans son domaine de spécialisation», explique Nina Hećej.

Nina Hećej précise que 31 membres du personnel du HGI-CGS ont reçu une formation technique dans des domaines tels que: les levés géologiques et la modélisation du sous-sol en 3D, la modélisation avancée de l’écoulement des eaux souterraines et du transport des contaminants, la télédétection dans les aléas géologiques, la collecte et l’analyse des données, et la modélisation des flux de fluides et de chaleur.

«Grâce à la collaboration et à l’échange de connaissances, nous avons amélioré de manière significative les capacités et les compétences de notre personnel», fait remarquer Nina Hećej. «Nous sommes parvenus à intégrer des techniques de pointe et avons renforcé nos capacités à étudier les aléas géologiques et à mener des recherches sur les systèmes géothermiques.»

Le jumelage n’a toutefois pas vocation à être une voie à sens unique. Il vise plutôt à garantir que tous les partenaires concernés en tirent profit. Dans le cadre du projet GeoTwinn, GEUS et BGS ont profité de l’occasion de travailler dans les contextes géologiques uniques et variés de la Croatie. Cette expérience leur a également permis d’élargir leurs réseaux professionnels grâce à une coopération étroite avec de nouveaux collègues et experts croates.

Le pouvoir du jumelage

Le projet GeoTwinn est un parfait exemple des avantages du jumelage. Les partenaires du projet ont d’ailleurs collaboré pour rassembler et diffuser des études de cas et des bonnes pratiques liées au jumelage. Ces informations sont disponibles sur le http://geotwinn.eu/ (site web du projet) et sur les comptes de médias sociaux, et sont mises à la disposition d’autres instituts et universités qui souhaitent mettre en œuvre leurs propres initiatives de jumelage. De plus, plusieurs autres projets financés par l’UE exploitent d’ores et déjà les connaissances et les données produites par GeoTwinn.

«Le projet GeoTwinn a démontré avec succès l’immense pouvoir du jumelage», conclut Nina Hećej. «Le jumelage ouvre la porte à de nouvelles possibilités de financement, améliore les capacités d’une organisation, facilite la commercialisation des résultats de la recherche, soutient le transfert de technologies et de savoir-faire, et consolide la position de l’Europe en tant que leader mondial de la recherche et de l’innovation, pour le grand bénéfice de tous les Européens.»

PDF Basket

No article selected

Détails du projet

Acronyme du projet
GeoTwinn
N° du projet
809943
Coordinateur du projet
Croatia
Participants au projet:
Croatie
Danemark
Royaume-Uni
Coûts totaux
€ 996 717
Contribution de l’UE
€ 996 717
Durée
-

All success stories