Fiches THEMA

Les régions fictives du jeu UNI! s'inspirent de la réalité. Ci-dessous, vous trouverez des fiches thématiques d'exemples de véritables régions d'Europe ayant bénéficié de fonds européens.
Une façon agréable de poursuivre une session de jeu par une étude de cas réels.

À Malte, plus personne ne se fiche du poisson!

Pour bien grandir, rien de mieux qu’une alimentation diversifiée et équilibrée ! Pourtant, sur l’île de Malte, on a constaté que 40% de la population ne consommait jamais de poissons frais. L’UE a donc lancé une vaste campagne d’information sur les bienfaits de cet aliment. Vous êtes prêts ? À vos poêles et jus de citron, on va cuisiner !

La plus petite usine du monde.

Pour préserver notre environnement, il faut réduire nos consommations énergétiques. Entre autres mesures, on peut construire des maisons peu gourmandes en énergie : ce sont les « maisons passives ». Mais le top, c’est quand les usines qui fabriquent ces maisons sont également passives, comme chez Weissenseer, en Autriche !

Patrouille anti-pollution en mer Baltique.

En raison de sa situation géographique et de sa forte activité économique, la pollution en mer Baltique est un enjeu important. Tous les pays européens de la région unissent donc leurs forces et leur savoir-faire pour améliorer la qualité des eaux, et préserver un des plus beaux patrimoines d’Europe.

Le cycle de l'eau... Potable.

Pour le bien-être de ses 500 millions de citoyens, l’Union européenne demande à chaque pays membre de respecter des normes exigeantes en matière de distribution d’eau. Et lorsqu’un pays n’a pas les moyens de fournir de l’eau potable à tous ses habitants, c’est très simple : on l’aide par esprit de solidarité !

Biomasse: nos déchets sont précieux.

C’est un fameux défi que de coordonner les actions de préservation de l’environnement et l’ouverture des espaces naturels au public. C’est pourtant le pari qui est fait dans de nombreux écrins de nature de l’Union européenne, comme ici au bord du lac de Fertö, à la frontière entre la Hongrie et l’Autriche. Suivez le guidon !

Préserver la nature, c’est bon pour la santé

C’est un fameux dé que de coordonner les actions de préservation de l’environnement et l’ouverture des es- paces naturels au public. C’est pourtant le pari qui est fait dans de nombreux écrins de nature de l’Union européenne, comme ici au bord du lac de Fertö, à la frontière entre la Hongrie et l’Autriche. Suivez le guidon!

Des drônes danois protègent la mer et ses marins.

Au Danemark, la société Little Smart Things invente des drones qui sont bien utiles pour la sécurité en mer. Les fonctionnalités de ces super machines volantes vont de l’intervention pour le sauvetage en mer jusqu’à la surveillance environnementale, en passant par la lutte contre la piraterie.

Pour réussir dans la vie, il faut jouer!

Enfants, adolescents, adultes : tout le monde apprend mieux grâce au jeu. Deux régions de Suède et de Danemark en sont tellement convaincues qu’avec l’aide de fonds européens et d’une université, ils ont ouvert un espace très particulier. Dans cet endroit, des dizaines de jeunes entreprises ne font que ça toute la journée : concevoir des jeux. Amusement obligatoire !

Le coffre aux trésors des chercheurs slovaques.

Des milliers de scientifiques européens font avancer la science dans de nombreux secteurs. Comment les aider à protéger et valoriser leurs découvertes ? L’UE et la Slovaquie se sont unies pour créer un centre qui s’occupe de défendre les intérêts des chercheurs. Un genre de caverne d’Ali Baba des inventions géniales !

Internet jusqu'au bout de la Lituanie.

La Lituanie est un des trois pays baltes qui ont rejoint l’Union européenne en 2004. À l’époque, les zones les plus reculées du pays n’avaient pas facilement accès à Internet. Grâce au projet RAIN, 98% des campagnes et de la côte sont aujourd’hui connectées, pour le plaisir des touristes, et surtout pour le plus grand confort des Lituaniens.

E-stonie, le pays le plus numerisé de l’UE

De plus en plus de citoyens européens possèdent une carte d’identité électronique. Mais l’Estonie a pris une sacrée avance, et sert d’exemple à tous. À tel point qu’on la surnomme l’E-stonie. Aujourd’hui, la majorité des Estoniens ont intégré le numérique dans les paiements bancaires, les soins de santé, le vote… et même l’école !

La recherche : une vocation pour les jeunes ?

Quand des experts en biologie rencontrent des experts en informatique, ça fait des étincelles et des bonds de géant dans la recherche médicale. Au Luxembourg, le LCSB a ouvert un centre de pointe où sont rassemblées des compétences de chercheurs de l’Europe entière, et même des États-Unis.

Après le yaourt, le carburant bulgare !

Nos régions ont du génie, du talent et des ressources insoupçonnées ! Ainsi la région bulgare de Giurgiu-Ruse met à profit sa longue tradition agricole pour développer les nouveaux carburants de demain à base de… végétaux des champs et des forêts !

La truite des Kirwan

En Irlande, au bord de la Little Arrigle River, une rivière connue pour la pureté de ses eaux, la famille Kirwan se consacre pleinement à la pisciculture. Dans leur ferme un peu spéciale, ils élèvent, pêchent et conditionnent de délicieuses truites toute l’année.

Do you speak deux langues, baby ?

D’un côté du Rhin, il y a la France et de l’autre, l’Allemagne. Comme les habitants des deux rives se rencontrent souvent, c’est plus simple si chacun parle la langue de l’autre. Et ce qui est encore plus simple, c’est de commencer dès le plus jeune âge. Et pourquoi pas déjà en crèches !

Le droit à l’école. pour tous !

Les écoles font tout ce qui est en leur pouvoir pour dispenser un savoir utile aux jeunes. Chacun fait ce qu’il peut pour lutter contre le décrochage scolaire. En Italie, dans la région des Pouilles, on expérimente des nouvelles méthodes qui fonctionnent très bien et qui inspirent les autres régions de l’UE.

Les jeunes veulent startuper !

Qu’importe si on ne part pas tous avec les mêmes chances dans la vie : l’important est que chacun ait l’opportunité de prendre son destin en main, et trouve sa place. En Suède, on utilise tous les outils pour booster les jeunes qui ont la gnac !

Sos médecins de montagnes

J’adore la montagne, ça me donne bonne mine ! Lieu de vie, de loisir ou de travail, la montagne est également un espace rude où les soins de santé ne sont pas toujours facilement accessibles… Une question de santé avant ou pendant un voyage en altitude ? Pensez SOS MAM !

Monnaie complementaire, dynamique sociale

La monnaie facilite les échanges de produits et de services entre les personnes. Grâce à l’euro, le marché européen s’harmonise bien mieux qu’avant. Pourtant, certains Européens dynamisent la vie locale de leur région avec une monnaie rien qu’à eux. Venez, je vous explique !

Réinventer les chaises : tout un art !

Armoire, garde-robe, table, bureau… : Paredes est une ville portugaise réputée pour son industrie du meuble. Pourtant, depuis quelques années, on la connaît surtout pour son concours international de création originale de… chaises. Dans ce cadre, une chaise en hommage au footballeur Cristiano Ronaldo a même été créée !

Le mont redevient l’îlot qu’il était

Le Mont-Saint-Michel est un lieu de culte… et de tourisme. Chaque année, entre 2 et 3 millions de curieux viennent visiter le village et son abbaye, une des abbayes les plus étonnantes d’Europe. Et dire qu’il y a encore peu d’années, ce chef-d’oeuvre était quelque peu en péril.

La vraie fausse vieille grotte chauvet

18 décembre 1994. 20 heures. Jean-Marie Chauvet et deux autres Français se faufilent dans un puits débouchant sur une grotte qui n’avait plus vu d’humains depuis 20.000 ans. Les trois spéléologues amateurs viennent de découvrir les premières oeuvres d’art de l’histoire de l’Humanité. Tadaaaam !

Thessalonique : terre et mer réconciliées

Depuis des siècles, Thessalonique est un carrefour pour des millions de voyageurs d’Europe, d’Afrique, d’Asie et du Moyen-Orient. Au cours des années, les activités urbaines avaient tendance à empiéter sur le front de mer, et à priver ses habitants des joies de la côte. Dorénavant, touristes et Thessaloniciens s’intéressent de nouveau à la mer !

Stockolm : pêche en mer pour tous

Il y a quelques années, en Suède, un amoureux de la pêche du nom de Jonas Nilsson a eu la malchance d’avoir un accident qui le priva de sa passion pour le bateau et la nature. Cette expérience lui a donné l’envie de donner accès à ces plaisirs aux personnes moins valides. Tout le monde à bord !

Donnez-nous, donnez-nous des jardins !

La culture ne se trouve pas que dans les musées, les théâtres, les cinémas… Quand une ville est dynamique, on la rencontre également dans les rues et les espaces publics ouverts. Comme ici à Anvers où les responsables de la ville ont créé un ensemble de lieux de rencontres où jeunes et moins jeunes citadins cohabitent avec plaisir.

De l’eau, de l’électricité et Madère

Ok, l’électricité, c’est mon truc préféré ! Mais depuis des siècles, dans la région de Madère, les hommes construisent des canaux à flanc de colline pour dompter l’eau et arroser les cultures de la vallée. Et voilà maintenant qu’ils s’en servent pour produire de l’électricité. Ils ont pété un plomb ou quoi ?!

L'energie des nouvelles villes

L’activité et l’architecture des villes peuvent être vectrices de production, d’économie ou de stockage d’énergie. À Bruxelles, 20 chercheurs travaillent en réseau pour rendre la ville plus agréable à vivre, et pour étudier toutes les possibilités énergétiques qui s’offrent aux citadins du vingt-et-unième siècle. En plus, ils sensibilisent et forment les jeunes du quartier !

École ou centrale énergétique ? Les deux !

À Chypre, chaque habitant de l’île sait que, intelligemment exploité, le soleil est un bien précieux. S’il attire chaque année de nombreux touristes, le soleil fournit également une énergie inépuisable. À condition d’installer un réseau de captation efficace, et que tout le monde s’y mette !

Usine à soleil au Portugal

Comment cuire une omelette sans allumette, sans bois, sans charbon, sans pétrole ? Avec un four solaire, bien entendu ! Mais le soleil peut également servir à produire de l’énergie électrique pour toute une région. Des tests en grandeurs natures ont lieu en ce moment au Portugal : chaussez vos lunettes de soleil, on y va !

Eaux usées des villes : de l’énergie !

Dans le passé, les moulins installés au bord des fleuves et des rivières permettaient d’utiliser la force de l’eau pour moudre du blé et fabriquer de la farine, sans polluer. Inspirés par leurs ancêtres, les chercheurs du projet INNERS tentent aujourd’hui de récupérer l’énergie de l’eau… dans les égouts ou les tuyaux d’évacuation des villes !

Dans le nord, l’énergie a attrapé la grid

L’énergie solaire serait-elle réservée aux pays du sud ? Pas forcément ! Des chercheurs finlandais mettent au point des installations qui vont permettre de capter le soleil du nord et le transformer en électricité. Grâce à leurs trouvailles, de nombreux fournisseurs d’énergie locaux vont dépasser leurs a priori et construire de nouvelles centrales solaires.

Changer de route ? demandez aux jeunes !

Dans les villes, qui prend les transports en commun tous les jours pour se rendre à l’école ? Les jeunes, évidemment ! Alors, quand il est question de s’interroger sur l’efficacité de nos transports en commun, à qui faut-il demander l’avis ? Aux jeunes, bien sûr ! Et c’est ce qu’ont fait trois villes de l’UE, à travers le projet BAYinTRAP.

Plage et sable fin : 3 minutes d’arrêt !

Le territoire de l’Union européenne dépasse parfois les frontières du continent européen. C’est le cas de la région française de la Martinique qui se trouve en plein milieu de l’idyllique mer des Caraïbes. Un endroit certes enchanteur, mais qui, voitures obligent, connaît aussi ses soucis de mobilité...

Allo riga, pouvons-nous atterir ?

Comme tous les pays de l’Union européenne, la Lettonie désire échanger avec ses partenaires européens, ainsi qu’avec les pays du monde entier. La voie la plus rapide pour effectuer des voyages intercontinentaux est celle du ciel. Mais pour cela, il faut un aéroport capable d’accueillir les mastodontes des airs. Riga relève le défi !

Le beau danube de nouveau bleu

Chaque année, des milliers de bateaux naviguent sur les eaux du Danube, pour transporter des marchandises et des personnes à travers tout le sud-est de l’Europe. Véritable trésor économique, le fleuve doit également redevenir un refuge écologique. Comment faire ? Suivez-moi, on se jette à l’eau !

Un parcours cyclable géant

Dans l’Union européenne, le transport ne se limite pas aux voitures, aux bus, aux trains, aux avions et aux bateaux. Il y a aussi le vélo, la bicyclette, la petite reine, quoi ! Et le deux-roues, ce n’est pas que pour les ballades de touristes : c’est également un excellent moyen d’aller à la rencontre d’autres familles ou amis.Tous en selle !

Un gaz liquide pour des cargos moins polluants

Pour assurer la préservation de nos mers, l’Union européenne demande à chaque pays membre de diminuer l’impact polluant de leurs bateaux à moteur. Des régions de l’UE ont décidé de s’unir afin d’atteindre ces objectifs plus vite, et devenir un modèle économique pour leurs voisins. Et, au passage, ils en profitent pour créer de nouveaux emplois !

Construire des routes… Rapprocher les gens

À deux pas de la frontière polonaise, deux villes tchèques aux passés différents ont décidé de regarder ensemble vers le futur. Un réseau routier entièrement modernisé permet à Ostrava et Opava de renforcer leurs complémentarités, rapprocher leurs populations et construire des projets économiques et culturels communs… Bref, des projets européens !

Impatient de recevoir Uni! ?

Vous pouvez commander la boite de jeu ou télécharger ses composants.

Recevoir le jeu

EU Regional Policy: Stay informed

Stay connected