DRIVE for Growth: un moteur pour la croissance

La coopération entre les pouvoirs publics, les agences de développement des entreprises, les organismes de recherche et l’industrie aide à montrer aux PME du Nord-Ouest de l’Europe le chemin vers l’innovation et la croissance.

Autres outils

 
Journées portes ouvertes européennes 2006 – M. Michael Martin T.D., ministre irlandais de l’Entreprise, du Commerce et de l’Emploi avec les partenaires britanniques et irlandais de DRIVE, l’équipe du Bureau irlandais des régions et les membres irlandais du Comité des Régions. Journées portes ouvertes européennes 2006 – M. Michael Martin T.D., ministre irlandais de l’Entreprise, du Commerce et de l’Emploi avec les partenaires britanniques et irlandais de DRIVE, l’équipe du Bureau irlandais des régions et les membres irlandais du Comité des Régions.

Contexte

En Europe, la recherche a constamment montré des niveaux d’innovation relativement bas au sein des PME européennes par rapports à celles des États-Unis et du Japon. En Irlande, le Forfas, le Comité consultatif des politiques pour les entreprises, le commerce, la science, la technologie et l’innovation, a en particulier constaté que les petites et micro-entreprises devaient devenir plus novatrices dans leur approche des affaires et du marché et développer une nouvelle base d’avantage concurrentiel. Pour relever ce défi, les pouvoirs publics irlandais de la région du Sud-Ouest ont développé le projet « DRIVE (Directing Research into Viable Enterprise, Orienter la recherche vers la viabilité des entreprises) for Growth » avec d’autres partenaires d’Irlande, du Royaume-Uni et d’Allemagne.

Ce projet se fonde tout spécialement sur la nécessité reconnue de mieux mettre en réseau la base des connaissances qui existent déjà au sein des régions de l’UE. À cette fin, chaque région partenaire a mis en place un groupe d’innovation et de développement au niveau régional (Group for Regional Innovation and Development, GRID) visant à encourager et à soutenir des liens, une interaction et une productivité accrus entre les milieux de la recherche, les agences de développement et l’industrie. Au niveau transnational, ces groupes aident à créer un espace unique où les PME et les organismes de recherche d’Europe du Nord-Ouest peuvent profiter d’une masse critique de ressources liées au développement du marché, à la recherche disponible, à la capacité et aux réseaux de production.

Plateforme dynamique sur Internet

Un des objectifs clés du projet consiste d’une part à développer des structures dans les régions partenaires et entre elles, ce qui facilite la collecte de connaissances, basées sur la recherche et le développement, les compétences et le savoir-faire en matière de production, et d’autre part, à mettre ces connaissances à la disposition des organismes de recherche et des PME à l’échelle transnationale. Cette amélioration de la communication entre les instituts de recherche et les PME vise à générer de nouvelles opportunités pour les PME ainsi qu'à favoriser une plus grande concentration sur la recherche appliquée qui, à terme, contribuera à la croissance économique et à la création d’emplois.

Une innovation importante du projet est la mise en place d’une plateforme Internet dynamique et complètement automatisée (www.driveproject.eu), mise en œuvre dans toutes les régions partenaires. Quand un individu ou une organisation est enregistré, la plateforme recherche automatiquement des évolutions intéressantes, comme de nouvelles recherches ou des possibilités de sous-traitance. Elle aide également les chercheurs à trouver des partenaires dans l’industrie et des réseaux d’entreprises dans divers secteurs.

Résultats

Parmi les résultats concrets du projet obtenus jusqu’à présent, citons :

  • L’achèvement, dans toutes les régions partenaires, des enquêtes comparatives sur l’innovation dans les entreprises, avec un total de 350 personnes interrogées :
  • La mise en place de quatre groupes d’innovation et de développement au niveau régional, avec la participation du secteur public, des agences et des réseaux de développement des entreprises, des organismes de recherche et du secteur privé ;
  • La mise en place d’une nouvelle plateforme Internet en vue d'encourager les échanges et la coopération entre les pouvoirs publics, les agences de développement régional, les instituts de recherche et l'industrie ;
  • L’enregistrement de plus de 170 entreprises sur cette plateforme de DRIVE for Growth, avec plus de 200 utilisateurs réguliers et 600 utilisateurs ciblés d’ici la fin du projet ;
  • À ce jour, la participation au projet de 10 instituts de recherche ;
  • La participation de plus de 600 entreprises à des évènements régionaux organisés dans le cadre du projet ;
  • L’enregistrement de plus de 4.000 entreprises extérieures aux régions partenaires sur la liste de diffusion du projet.

Date de rédaction

25/05/2007