Création d’opportunités pour les femmes

RegioStars 2010 FinalistLe projet Access to Lifelong Learning (ALL) a permis d’enseigner des compétences de base à des femmes économiquement défavorisées, pour la plupart immigrées ou issues de groupes minoritaires. Une fois le programme de formation terminé, 68 % des participantes ont pu trouver un emploi, se sont engagées en tant que bénévoles ou sont devenues responsables de formation.

Autres outils

 
Immigrées participant à un cours d’anglais dans le Women’s Workshop de Cardiff. Copyright: NIMA Graphics; photos disponibles pour des usages multiples Immigrées participant à un cours d’anglais dans le Women’s Workshop de Cardiff. Copyright: NIMA Graphics; photos disponibles pour des usages multiples

«De nombreuses participantes sont devenues bénévoles dans d’autres organisations communautaires, utilisant les compétences et la confiance en soi récemment acquises.»
Laura Davies, chef de projet et directrice, Women’s Workshop, Cardiff

Mené par le Women’s Workshop de Cardiff, le projet ALL a enseigné le calcul, l’anglais comme deuxième langue, les mathématiques élémentaires et la maîtrise des outils informatiques à des femmes défavorisées afin de leur donner des perspectives d’emploi. Dans les différentes activités proposées, le programme a mis l’accent sur le développement personnel en vue de permettre aux femmes de faire des choix en connaissance de cause à propos de leur avenir, en fonction de leurs besoins, de leurs capacités et des circonstances. De façon générale, le projet a permis d’augmenter le nombre d’adultes d’âge actif disposant de compétences fonctionnelles, comme le prévoient les stratégies nationales et régionales.

Une approche pratique

Les 184 participantes ont reçu une formation en informatique qui a non seulement accru leur capacité d’insertion professionnelle, mais leur a aussi donné accès aux informations et services, a favorisé leur inclusion sociale et a ouvert la porte à d’autres possibilités d’apprentissage. Quelque 108 participantes ont suivi des cours complémentaires dans d’autres institutions.

Promouvoir une meilleure compréhension entre les différents groupes ethniques faisait partie intégrante du projet, à la fois au sein des classes et comme conséquence naturelle du fait que les femmes travaillent tous dans le même objectif et passent du temps ensemble. Des visites sur le terrain dans des sites culturels dignes d’intérêt ont également mené à une meilleure appréciation du patrimoine local.

Formation et soutien

Le projet était mené par le Women’s Workshop de Butetown, à Cardiff, l’une des communautés les plus défavorisées du pays sur le plan économique et dont un pourcentage élevé de la population est issu de groupes BME (Black and Minority Ethnic, communauté noire et minorités ethniques). Careers Wales, agence gérée par et pour les femmes de minorités ethniques et groupe de planification professionnelle tout au long de la vie, a fourni un soutien supplémentaire aux participantes, alors que le Black Environmental Network a contribué à la conception et à la planification des visites sur le terrain dans les sites environnementaux et patrimoniaux locaux.

Ce projet avait pour objectif de dispenser une formation d’une manière acceptable sur le plan culturel pour les femmes et leur famille, proposant par exemple une garde d’enfants sur place et une salle de prière pour les participantes. Un tuteur personnel était affecté à chaque participante et des séances de groupe hebdomadaires avec tuteur étaient organisées.

Même si le projet a pris fin en 2005, il a eu un impact durable. Le Women’s Workshop, bénéficiant aujourd’hui d’une meilleure compréhension de la part des communautés concernées, propose depuis lors des cours de formation supplémentaires. En outre, certains partenaires du projet ont introduit des cours d’éducation à la parentalité et d’art dans les locaux du Women’s Workshop.

Date de rédaction

11/06/2010