Coopération transrégionale en Scandinavie: un même axe pour trois villes

Trois villes scandinaves travaillent ensemble. Une coopération qui sera bénéfique non seulement pour leur propre essor, mais aussi pour le développement vert de toute la région du corridor de Scandinavie centrale, qui relie la mer Baltique à l'Atlantique.

Autres outils

 

Des projets comme celui-ci contribuent à faire de l’UE une économie intelligente, durable et inclusive d’ici 2020, comme le prévoit la stratégie de croissance Europe 2020. L’UE doit relever de grands défis tels qu’une population vieillissante, une main-d’œuvre trop peu qualifiée, la nécessité d’innover davantage, de trouver un équilibre entre croissance économique et dégradation de l’environnement, et de veiller à des approvisionnements énergétiques propres et sûrs. Partout dans l’UE, les projets de politique régionale jouent un rôle fondamental pour s’attaquer à ces défis et à bien d’autres au travers de projets conçus pour créer de l’emploi, améliorer le rendement scolaire, développer des sources d’énergie renouvelables, encourager la productivité et donner les mêmes chances à tous les citoyens. Les projets et les régions jouent un rôle pivot puisqu’ils fournissent des résultats tangibles permettant d’atteindre les principaux objectifs de la stratégie.

Le projet de coopération transnationale SÖT a pour objet de développer la croissance économique dans la région. Pour ce faire, il cherche à créer des infrastructures et des systèmes de transport respectueux de l’environnement, à faciliter la mobilité des étudiants, à favoriser l’interaction des étudiants avec l’industrie, et à développer l’attrait de Sundsvall, Östersund et Trondheim pour en faire des villes agréables à visiter et où il fait bon vivre et étudier.

Le projet SÖT tire son nom des initiales des trois villes qu’il relie entre elles: Sundsvall, sur la côte est de la Suède, Östersund à la frontière avec la Norvège, et Trondheim, sur la côté ouest de la Norvège. Il a pour cible de développer la coopération transrégionale et transnationale le long du corridor Suède-Norvège. En effet, l’amélioration de la compétitivité et le développement de l’attrait de cette région périphérique européenne sont indispensables.

Dans ce contexte, le projet a défini cinq grands objectifs à atteindre. Premièrement, il entend développer et mettre en œuvre des solutions en matière d’énergies renouvelables pour les systèmes de transport fondées sur l’électricité, l’eau, le vent et les biocarburants. Ensuite, il vise à créer des stations-services distribuant des carburants respectueux de l'environnement ainsi que des bornes de recharge pour les véhicules électriques, tout en tirant profit des possibilités commerciales liées au transport et aux infrastructures écologiques. De plus, il entend soutenir les universités et instituts d'enseignement supérieur de la région via des activités de R&D ainsi que l'évolution des technologies liées aux systèmes de transport et à la production d'énergie. Enfin, il prévoit de renforcer la coopération est-ouest.

Le projet a développé des partenariats aux niveaux régional et national avec les entreprises productrices d’énergie, les universités et instituts supérieurs, ainsi que les fabricants de voitures. Son élément central est l'«autoroute verte», qui permet aux voitures électriques de relier Trondheim à Sundsvall. Celle-ci propose en effet le long de son parcours des stations-services traditionnelles transformées en points de ravitaillement en électricité et en différents types de carburants issus de sources d’énergie renouvelables. L’industrie automobile bénéficie en outre d’une infrastructure d'essai de véhicules automobiles en plein air en toute saison, installée le long de l'autoroute.

Ce projet a débouché sur plusieurs plateformes de discussion dans lesquelles les entreprises, la communauté de R&D et les politiciens peuvent s’impliquer. Ces réseaux transnationaux ont participé au renforcement de la coopération entre politiciens, industrie et universités et instituts supérieurs de la région.

Grâce au succès de l'autoroute verte et de ses transports plus écologiques et plus propres, publicité a été faite autour de la région, présentée comme une destination touristique plus attrayante et un endroit où il est désormais plus agréable de vivre et travailler.

Date de rédaction

29/08/2011