Une ancienne manufacture devient un incubateur d'entreprises innovantes

A Karlshamn, une ancienne manufacture se transforme en incubateur d'entreprises et se dote de nouvelles compétences dans les médias, les jeux vidéo et la logistique informatisée.

Autres outils

 
Un partenariat public/privé/université qui porte ses fruits pour l'innovation industrielle, le maintien et la création d'emplois. Un partenariat public/privé/université qui porte ses fruits pour l'innovation industrielle, le maintien et la création d'emplois.

Contexte

Au bord de la mer Baltique, en Suède méridionale, Karlshamn (20 000 habitants) est une ville portuaire à forte tradition industrielle. Mais depuis trente ans, les difficultés économiques se sont accumulées. Plus de 3 000 emplois industriels ont été supprimés et la municipalité a vu sa population décroître. La ville souffre en outre d’un déficit chronique en diplômés du troisième cycle. Mais Karlshamn dispose également d'atouts: un tissu manufacturier encore présent, la proximité de l’Institut technologique de Blekinge et la longue pratique suédoise de collaboration entre universités et entreprises, qui remonte à l'époque de l’industrialisation au 19° siècle.

C'est pour tirer parti de ces opportunités qu'a été lancé en 2001 le projet "NetPort Karlshamn". L'idée: transformer un ancien centre manufacturier en incubateur d'entreprises en vue de développer un pôle de compétence dans les domaines des médias, des jeux vidéos et de la logistique assistée par ordinateur.

Puiser dans un vivier de talents universitaires

S’appuyant sur certains pans de l’industrie partiellement reconvertis dans les technologies de l’information, sur la municipalité et sur l’Institut technologique de Blekinge, cet incubateur à financement largement public aide les étudiants du troisième cycle à valoriser leurs idées innovantes dans la création d'entreprises viables.

L’organisation du projet, qui a établi ses quartiers dans l’Institut, se décrit comme le moteur procurant à tous l'énergie nécessaire pour poursuivre un objectif commun, à savoir une vie épanouissante à Karlshamn, par le développement de nouvelles compétences et par l’apprentissage basé sur l’expérience. A l’automne 2004, NetPort Karlshamn est devenu une entité autonome, construite en réseau, où sont représentés à part égale secteur public, secteur privé et secteur universitaire selon un modèle partenarial triangulaire. Bien que l’effort financier diffère – la Ville en assumant de loin le principal –, les décisions et responsabilités sont prises sur pied d'égalité par les trois secteurs partenaires.

Innover à partir de l'existant

Tout n'a pas été sans difficultés: si la ville hérite d'une longue tradition industrielle, seule une petite fraction de sa population possède une formation académique élevée et nombre d'emplois traditionnels disparaissent au profit des activités de service. Les fondateurs de NetPort se sont toujours attachés en priorité à revaloriser et développer les entreprises existantes. Le projet s'est par ailleurs accompagné d'un travail de sensibilisation de la population, conviée à des séminaires d’information et régulièrement tenue au courant du développement des activités par voie de presse et par Internet.

Résultats

A ce jour, 10 emplois ont pu être maintenus, 37 autres créés et l’incubateur a contribué au lancement de 12 nouvelles sociétés. Depuis 2004, NetPort Karlshamn a acquis une dimension régionale en se dotant d'antennes à Ronneby et Karlskrona. Des coopérations ponctuelles ont également été établies avec d’autres projets financés par l’UE tels que le "Point-rencontre des industriels de Karlshamn", le projet "Recruter ensemble" et le projet "Styllerid". Bien implanté dans l'économie locale et régionale, le réseau NetPort s'est également imposé comme une référence au niveau national dans certains de ses domaines de compétences.


Date de rédaction

01/03/2006