Le réseau de formation transfrontalier «trans-Formación» transforme le développement rural en Espagne et au Portugal

Trois régions voisines – l’Estrémadure en Espagne, l’Alentejo et la région Centre au Portugal – mettent en commun leurs ressources et échangent leurs meilleures pratiques au profit de la croissance verte et de l’emploi.

Autres outils

 
Apprendre les nouvelles techniques de l’agriculture biologique au centre de formation rurale Don Benito à Badajoz. © Ministère régional de l’agriculture, du développement rural, de l’environnement et de l’énergie, Gouvernement d’Estrémadure Apprendre les nouvelles techniques de l’agriculture biologique au centre de formation rurale Don Benito à Badajoz. © Ministère régional de l’agriculture, du développement rural, de l’environnement et de l’énergie, Gouvernement d’Estrémadure

" Le projet trans-Formación jette les bases d’une production durable et rationnelle en formant les professionnels actuels et futurs de l’économie rurale. En rassemblant les ressources des trois régions et en intégrant des technologies de pointe et des mécanismes de transfert des connaissances, nous instaurons à l’échelon local un développement équitable, durable et axé sur la compétitivité. "

Carmen Benito Rubio, directrice des services de formation rurale, D.G. Développement rural (gestionnaire de projet)

Lancé en janvier 2011, le réseau trans-Formación revitalise les régions rurales reculées de Cáceres et Badajoz en Espagne et de l’Alentejo (Bas, Haut et Central) et de la Beira Intérieure Sud au Portugal. Sept centres de formation proposent des cours et des ateliers qui, jusqu’à présent, ont permis à 500 étudiants de se spécialiser dans des disciplines variées comme l’agriculture biologique, l’apiculture, la gestion des ressources du patrimoine naturel et paysager, la conservation des forêts, la viticulture, les technologies bioénergétiques, l’écotourisme et le tourisme rural, entre autres.

Le réseau de formation est, certes, un élément central du projet mais certainement pas le seul: l’éventail des activités proposées est impressionnant. En tout, près de 5 000 personnes ont participé aux conférences, échanges universitaires, salons et activités de sensibilisation en ligne, et ont bénéficié des synergies émanant des meilleures pratiques et de politiques coordonnées. Les activités et informations du projet ont été diffusées auprès de plus de 15 000 personnes, dont 11 000 visiteurs des sites web du projet et titulaires d’un compte dans les médias sociaux.

71 entreprises locales ont participé directement au réseau de formation, et elles seront 408 à avoir bénéficié directement ou indirectement de cette initiative au terme du projet.

Diversifier la production

trans-Formación offre une plateforme novatrice aux étudiants qui souhaitent savoir comment appliquer les nouvelles technologies et mobiliser le savoir-faire traditionnel dans des domaines variés allant des aspects légaux de la commercialisation des produits biologiques aux analyses chimiques et de qualité de vins et spiritueux, en passant par l’installation et l’exploitation de ruches ou la gestion d’un domaine agricole tourné vers le tourisme.

Un groupe motivé de professionnels mieux armés et plus compétitifs aura forcément un impact sur l’économie locale: diversification des activités commerciales, création d’entreprises et amélioration des performances des entreprises existantes.

Les bénéfices à long terme

Alors qu’il devait s’achever fin 2013, le projet a été prolongé jusqu’à juin 2014 car on souhaitait tirer pleinement parti des structures et mécanismes mis en place pendant trois ans. Au terme du projet, les structures de soutien ont été maintenues et elles continueront de multiplier et propager les résultats positifs. La dynamique public-privé issue de l’engagement des partenaires institutionnels et industriels aidera à garantir la consolidation et la continuité de la coopération régionale dans ce domaine.


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «trans-Formación» a bénéficié d’un investissement total de 1 100 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 825 000 EUR au titre du programme opérationnel transfrontalier «Espagne-Portugal» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

03/11/2014