Un pont relie les communautés sur la péninsule ibérique

La construction récente d’un pont international reliant la province de Huelva à la région d’Alentejo, situées respectivement dans le sud de l’Espagne et du Portugal, apporte des bénéfices sous la forme de connexions de transport plus efficaces et de nouvelles possibilités de développement économique et social pour les entreprises et les 50 000 habitants. La distance entre les deux villes a été réduite de manière spectaculaire de 138 km à seulement 12 km.

Autres outils

 
Vue impressionante du nouveau pont reliant le Portugal et l'Espagne Vue impressionante du nouveau pont reliant le Portugal et l'Espagne

«Nous allons voir des différences dans le commerce, et dans tous les domaines: tourisme, vie sociale, économie, politique.»
Juan M. Burga, maire d’El Granado, Espagne

Le pont de 140 m de long et de 11 m de large reliant la ville portugaise de Pomarao à la nouvelle autoroute provinciale HU-6400 a été inauguré en février 2009. Cette nouvelle autoroute ainsi que d’autres éléments comprenant l’élargissement et l’amélioration des autoroutes voisines, de nouveaux panneaux indicateurs et des rénovations environnementales ont été soutenus par les autorités locales et le financement européen, et font partie d’une stratégie de rénovation globale de la région.

Identifier les besoins humains et environnementaux

La région espagnole d’Andalousie et la région portugaise d’Alentejo disposent aujourd’hui de meilleurs liens de communication depuis que le nouveau pont construit au-dessus de la rivière Chanza est entièrement opérationnel. Il s’agit en fait de la troisième autoroute reliant la province de Huelva au Portugal voisin, qui vient s’ajouter à celles qui passent par Ayamonte et Rosal de la Frontera. La flore et la faune n’ont pas été oubliées durant la construction, les développements ont pris en compte les préoccupations environnementales.

Célébrations pour la croissance et la prospérité

Les autorités locales et nationales espagnoles et portugaises ont assisté à l’inauguration du pont en février 2009. L’importance de ce pont en termes de développement économique et social ne doit pas être sous-estimée, car les secteurs du tourisme, de l’agriculture et du commerce dépendent fortement des améliorations de telles infrastructures. Du point de vue social, le pont a fait des habitants, qui se connaissaient à peine depuis des siècles, de nouveaux voisins.

Stimulation du tourisme

Les touristes et les opérateurs touristiques vont notamment bénéficier du nouveau pont en termes de réduction du temps de trajet entre les deux pays, surtout à la saison haute. Par exemple, Mértola, la principale ville portugaise de la région et une source de trésors culturels et archéologiques pour le tourisme, se trouve désormais à moins de 20 minutes d’El Granado et à un peu plus d’une demi-heure de Huelva.


Date de rédaction

16/01/2010