Un site Art nouveau de Barcelone, classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO, reconverti en un lieu du tourisme culturel et un centre de connaissances dans une démarche de développement durable

À Barcelone, les ONG et les touristes passionnés de trésors architecturaux ont désormais accès à l'hôpital de la Santa Creu i Sant Pau, rénové dans le respect des techniques de construction durable.

Autres outils

 
L'hôpital de la Santa Creu i Sant Pau à Barcelone, ce joyau de l'Art nouveau classé au patrimoine mondial de l'humanité, a été rénové.  © Fondation privée Hospital de la Santa Creu i Sant Pau L'hôpital de la Santa Creu i Sant Pau à Barcelone, ce joyau de l'Art nouveau classé au patrimoine mondial de l'humanité, a été rénové. © Fondation privée Hospital de la Santa Creu i Sant Pau

" San Pau aspire à devenir une vitrine de nouveaux projets et initiatives. Avec ce centre de connaissances, Barcelone conforte sa position de plateforme de dialogue entre les secteurs économique, académique et social. "

Jordi Bachs I Ferrer, directeur général, Fondation privée Hospital de la Santa Creu i Sant Pau

Historique

L'hôpital de la Santa Creu i Sant Pau est un joyau architectural de Barcelone qui fait partie du patrimoine culturel de la région. Dessiné par l'architecte Lluís Domènech i Montaner et construit entre 1905 et 1930, cet ensemble pavillonnaire est un parfait exemple de l'architecture Art nouveau que l'on rencontre dans cette partie de l'Espagne. Véritables chefs-d'œuvre artistiques et prouesses architecturales, les pavillons de l'hôpital Sant Pau sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO. 

Les activités hospitalières ont cessé en 2009 pour que le chantier de réhabilitation puisse être lancé. En 2014, six des neuf bâtiments avaient été rénovés et un centre de connaissances avait ouvert ses portes pour héberger des organisations locales, nationales et internationales. Ce site polyvalent accueille également des manifestations et attire de nombreux touristes: ils sont en effet 305 000 à l'avoir visité entre mars et décembre 2014. 

Une rénovation durable

Tout au long du chantier, seuls des matériaux et des techniques de rénovation durable ont été employés, et les concepteurs du projet sont parvenus à réduire considérablement la consommation énergétique et à faire un usage optimal des ressources en eau. 

L'affectation future des bâtiments justifie elle aussi le choix de ces techniques de rénovation durable. L'eau de pluie est recueillie des toits et utilisée pour l'arrosage des espaces verts. Par ailleurs, on enregistre une baisse de la consommation d'eau dans les douches et les toilettes, avec notamment des toilettes munies d'une chasse d'eau à double flux. Dans la mesure du possible, les architectes du projet de rénovation ont privilégié les matériaux d'isolation naturels et prévu l'usage exclusif de peintures à l'eau. La technologie géothermique puise la chaleur dans le sol, tandis que des capteurs permettent d'augmenter ou de diminuer la température ambiante dans les bâtiments en fonction des besoins. Trois des bâtiments rénovés ont obtenu le niveau argent de la certification LEED, l'un des labels écologiques les plus répandus. 

Ouverture d'un centre de connaissances 

À la suite des travaux de rénovation, un centre de connaissances a ouvert ses portes sur le site et s'est imposé comme un haut lieu de l'information et de l'innovation. Les organisations représentées au sein de ce centre œuvrent en faveur de la responsabilité sociale dans les secteurs du développement durable, de la santé et de l'éducation au XXIe siècle. Leur objectif est de susciter des synergies entre, d'une part, les actions menées par le centre de connaissances et, d'autre part, les programmes et initiatives de l'Union européenne en rapport avec de telles actions. 


Investissement total

Le projet «Art Nouveau Heritage and Knowledge Centre» a fait l'objet d'un investissement total de 78 000 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 22 500 000 EUR au titre du programme opérationnel «Catalogne» pour la période de programmation 2007-2013. 


Date de rédaction

28/01/2016