Modernisation d'une ligne ferroviaire locale d'importance stratégique pour l'Europe

En Roumanie, un tronçon important du réseau transeuropéen de transport est remis en état et modernisé. Il se situe sur la ligne ferroviaire qui relie la ville de Câmpina et la station de montagne de Predea, dans les Carpates. Ce projet, qui devrait être achevé en 2010, améliorera les services ferroviaires commerciaux de la région et développera le transport combiné empruntant la voie maritime et le rail.

Autres outils

 
Un ligne ferroviaire modernisée pour mieux connecter personnes, entreprises et marchandises Un ligne ferroviaire modernisée pour mieux connecter personnes, entreprises et marchandises

«L'achèvement du projet de remise en état du tronçon Câmpina - Predeal est essentiel pour les passagers de la CFR. Il permettra de raccourcir la durée des trajets, d'accroître le nombre de trains et le volume de passagers transportés, et débouchera sur un horaire correct, avec un rendement commercial compétitif et un trajet d'environ deux heures.»
Adrian Vlaicu, directeur du marketing – Société de transports de passagers CFR

Ce tronçon de 48 kilomètres, dont la construction remonte au XIXe siècle, nécessite de gros travaux pour satisfaire aux normes internationales modernes. Une fois modernisée, la ligne devrait produire un rendement économique de 11 à 12 %.

De nouvelles infrastructures

Le tronçon de la vallée de la Prahova qui relie Câmpina et Predeal fait partie de la ligne de chemin de fer entre Bucarest et Braşov. Cette liaison importante entre deux grandes régions de Roumanie (Bucarest et la Transylvanie) fait aussi partie de l'axe prioritaire 22 du réseau transeuropéen de transport (RTE-T), qui relie les États membres de l'est de l'UE par rail et constitue l'unique connexion du sud-est européen avec le cœur de l'Union.

Sous la direction des Chemins de fer roumains (CFR), ce projet vise à moderniser le tronçon allant de Câmpina à Predeal, distant d'environ 100 kilomètres de Bucarest. Ce tronçon fait partie des trois principales lignes ferroviaires nationales et internationales qui relient la mer Noire, dans le sud du pays, y compris Bucarest, aux régions du centre et du nord de la Roumanie et au-delà. Il traverse aussi la région touristique la plus importante du pays. Trois quarts du financement total du projet proviennent de l'UE.

Une bonne partie des infrastructures de ce tronçon est très ancienne, notamment les ponts métalliques rivetés et les ouvrages de drainage en briques. De plus, dans de nombreux points de la ligne, les installations électriques ainsi que le système de signalisation et d'enclenchement sont endommagés en raison d'un manque d'entretien et de réparation. Des travaux sont en cours pour y remédier, mais la mise en œuvre du contrat a subi quelques retards.

Des trajets plus rapides et de meilleure qualité

Quand ce nouveau projet sera finalisé, en 2010, le tronçon Câmpina - Predeal remis en état permettra des vitesses plus rapides qu'actuellement, jusqu'à 160 km/h pour les trains de passagers et 120 km/h pour les trains de marchandises. De plus, les quais des gares situées sur le tronçon auront également été améliorés pour satisfaire aux normes techniques européennes.

Les besoins d'entretien et de réparation de la ligne seront réduits, tandis que le confort et la sécurité seront améliorés, ce qui stimulera les trajets de voyageurs et le transport de marchandises. De telles améliorations devraient également promouvoir le transport intermodal (maritime et ferroviaire) sur ce corridor du RTE-T.


Date de rédaction

17/12/2009