Encourager l'activité physique et l'engagement social des populations vieillissantes

RegioStars 2012 FinalistDans les quartiers défavorisés des villes portugaises de Porto et de Gondomar, «Seniors in Motion» met en œuvre un programme d’activités intégrées visant à promouvoir l'inclusion sociale, la santé et le bien-être des populations vieillissantes.

Autres outils

 

L’objectif principal du programme «Seniors in Motion» consiste à permettre aux seniors vivant dans les quartiers défavorisés des villes de Porto et de Gondomar de participer à la vie publique grâce à un programme d’activités intégrées destiné à encourager l'inclusion sociale et le bien-être de ces citoyens.

La zone cible du projet inclut deux quartiers proches, Campanhã (Porto) et Rio Tinto (Gondomar). Situés dans la zone métropolitaine de Porto, ces zones sont l’exemple parfait d’une croissance urbaine rayonnant depuis le cœur de ville de Porto caractérisée par une forte concentration de logements sociaux et un environnement urbain pauvre.

Dans ces zones, un pourcentage élevé de la population est âgé de plus de 60 ans et le taux de chômage y est important (27 %). Un grand nombre des personnes âgées résidant dans ces zones, en particulier celles vivant dans des logements sociaux, sont en situation d’isolation et de ségrégation vis-à-vis de la population générale et leurs déplacements se limitent à leur zone de résidence, qu’il s’agisse d’un logement propre ou d’une institution de prise en charge des personnes âgées.

Une approche innovante: un programme proactif d'activités dynamiques

En collaboration avec les sept centres de soin locaux pour seniors, le projet a développé une approche innovante consistant en un programme proactif d'activités dynamiques destiné à répondre aux besoins psychologiques et physiques des populations vieillissantes et devant permettre de les maintenir physiquement et socialement actives le plus longtemps possible.

Tai chi chuan, gymnastique aquatique ou encore boccia - le programme a financé un certain nombre d’activités sportives adaptées à l’âge des bénéficiaires dans le but de préserver leur mobilité et de créer un sentiment d'appartenance fort. Le programme comprend également un volet récréationnel axé sur les arts vivants (théâtre et poésie). Les personnes concernées ont ainsi pu participer à une quinzaine d'ateliers qui ont débouché sur des représentations publiques.

Les seniors ont également pu participer à des ateliers «technologies de l'information et de la communication» (TIC) destinés à leur en enseigner les bases et qui ont débouché sur la validation de compétence de 128 participants. Un programme de formation continue destiné aux seniors a par ailleurs permis à 15 personnes au chômage d'obtenir une reconnaissance de leur qualification et par la suite de trouver un emploi au sein des institutions sociales de la zone défavorisée.

Une collaboration étroite avec d’autres outils de financement

Dans le cadre d’une opération «d’inclusion de voisinage», des événements festifs et culturels ont été organisés dans chaque quartier pour promouvoir le dialogue entre les générations.

Le projet «Seniors in Motion» a impliqué directement quelque 1 300 citoyens seniors dans diverses actions et a entrainé un changement structurel durable dans la zone cible. Ce programme d’activités intégrées a également eu un impact positif sur le plan social, renforçant les communautés locales et l’estime de soi des participants.

Le succès de cette stratégie s’est appuyé sur un partenariat fort entre l’autorité de gestion, les communes, les associations locales et les ONG. Afin d'optimiser l’impact du projet, les partenaires ont travaillé en collaboration étroite avec d’autres instruments financiers. La plupart des partenaires intervenus à différent titre a maintenu son soutien une fois le projet achevé.

Coût total et participation UE

Le projet «Seniors in Motion» - URBAN 2 Porto – Gondomar» dispose d’un budget éligible total de 294 899 EUR, le Fonds de développement régional européen contribuant à hauteur de 206 429 EUR pour la période 2007 - 2013.

Date de rédaction

01/01/2007