Un projet aide les institutions publiques à adopter l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables

Le projet Promoeener a encouragé les municipalités et les conseils locaux à mettre en place des mesures d’efficacité énergétique et à utiliser des sources d’énergie renouvelables de façon à réduire les frais d’électricité et les émissions de gaz à effet de serre. L’objectif premier de Promoeener était d’inciter les administrations publiques à utiliser des technologies exploitant des ressources naturelles locales, comme les énergies géothermiques, solaires et d’origine végétale.

Autres outils

 
Promoeener vise à inciter les entreprises du secteur privé à investir dans les mesures d’efficacité énergétique. Promoeener vise à inciter les entreprises du secteur privé à investir dans les mesures d’efficacité énergétique.

" Promoeener a permis le groupage d’investissements énergétiques entre municipalités voisines afin d’introduire le CPE dans les petites villes dont les ressources sont insuffisantes pour investir dans un système d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables. Ce modèle d’investissement innovant va être étendu à l’ensemble de la région, et un plan d’investissement de près de 50 millions d’euros a d’ores et déjà été convenu pour la période 2015-2018. "

Cosme Segador, directeur du partenaire Agence régionale de l’énergie d’Estrémadure

Pour promouvoir les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, les partenaires du projet ont analysé la consommation d’énergie dans plus de 50 municipalités et 150 bâtiments administratifs locaux dans le sud de l’Espagne et au Portugal. Ils ont aussi examiné à la loupe plus de 2 000 contrats énergétiques afin d’identifier des économies potentielles. Leurs travaux ont mis en évidence des possibilités d’investissement dans le marché des énergies alternatives de l’ordre de 20 millions d’euros. Toutes ces informations ont été mises à la disposition des fournisseurs d’énergie afin d’éveiller leur intérêt pour cette nouvelle activité. 

L’équipe du projet est convaincue que Promoeener permettra aux administrations publiques de réaliser des économies d’énergie d’environ 1 500 MWh/an, de produire 400 MWh/an à partir de sources renouvelables et de réduire les émissions de CO2 d’environ 900 tonnes/an.

Renforcement des capacités des PME

Promoeener a également fait en sorte de renforcer les capacités des entreprises du secteur privé afin qu’elles puissent faire face à l’augmentation de la demande du secteur public en mesures d’efficacité énergétique et en énergies renouvelables. Un millier de personnes employées par des entreprises locales ont ainsi bénéficié d’une formation sur les nouvelles technologies énergétiques.

Les partenaires ont aussi publié des manuels et des documents techniques pour guider les PME sur le marché des énergies alternatives. Le but était de donner aux entreprises locales les moyens d’exploiter pleinement les possibilités offertes par la révolution de l’énergie verte et, partant, de créer de l’emploi.

Encourager l’investissement dans le secteur énergétique

Compte tenu des coupes dans les budgets publics, les partenaires du projet ont développé des outils innovants pour stimuler les investissements dans le secteur énergétique. Promoeener a donc encouragé le recours à des contrats de performance énergétique (CPE) associant des sources de financement publiques et privées. Ce mécanisme permet aussi le «groupage d’investissements», c’est-à-dire le financement conjoint de plusieurs projets énergétiques. Seuls, ces projets seraient probablement trop insignifiants et trop risqués pour attirer les investisseurs. À long terme, les partenaires tablent sur un investissement de 10 millions d’euros via le mécanisme des CPE (par rapport à un investissement initial du projet de 1 million d’euros).

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Promoeener – Promoting EE and RES in Public Administrations» a fait l’objet d’un investissement total de 3 052 029 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 2 289 022 EUR au titre du programme opérationnel «Interreg V-A Espagne-Portugal» pour la période de programmation 2007-2013. Les travaux relèvent de la priorité «Croissance durable».

Date de rédaction

29/01/2016